Bordeaux Métropole et Keolis : toutes les nouveautés Tram, Bus, Vélo

, par Club de la Presse. Catégorie : Non classé

img_0384

Billetterie modernisée, transports adaptés à l’écologie, accent sur les vélos notamment électriques, tels sont les axes principaux de la politique présentée par Christophe Duprat, vice-président de la Métropole pour les transports, et Hervé Lefèvre, directeur général de Keolis

Pour la Semaine de la Mobilité, les deux responsables des transports collectifs à Bordeaux avaient choisi le club de la presse pour un « coup d’image » : dans la grande salle des conférences de presse, rue des Capérans, il y avait deux vélos garés à chaque bout de la table. L’un de la série V3 à robe orange, c’est-à-dire un vélo classique, de ceux mis à disposition dans Bordeaux depuis cinq ans. L’autre, à robe bleue, est une nouveauté depuis janvier 2018 : le vélo électrique, doté d’une batterie rechargeable chez soi. Pour 6 euros par mois, soit 72 euros par an, on dispose d’une batterie d’un kilo avec son chargeur. Un peu lourd pour un sac à main ou une poche de veston, mais efficace, dans sa simplicité d’utilisation.
« – Nous voulons en mettre 1000 à disposition en 2019, explique Christophe Duprat, vice-président de la Métropole pour les transports, soit 50% du parc. L’autonomie de ces vélos est de 10 kilomètres et des stations mobiles seront également développées. »
Si le vélo est, plus que jamais, l’objet d’efforts de la Métropole et de son prestataire Keolis, c’est que les chiffres étaient en baisse de 14,8% de fréquentation durant les huit derniers mois. Ceci alors que les autres moyens de transport étaient en hausse : sur un total de 104 millions de voyageurs, le tramway représentait 67,2 millions de personnes, (+9,8%), les autobus 36,8 millions (+10,18%) et les vélos 1,5 million d’emprunts. Le « BatCUB » est lui aussi en hausse avec 280.000 voyageurs sur la Garonne (+8%).
« – Le président Alain Juppé en a parlé dans sa conférence de presse, ajoute Christophe Duprat, et nous allons procéder à l’achat de trente rames de tramway. »
Côté bus et tram, c’est la billetterie qui connaît des changements importants depuis quelques mois. Les appareils jaunes vont disparaître au profit de capteurs par contact.
« – Finis les instruments de torture à billets à insérer, dit le vice-président en souriant, l’avenir est au système par simple contact. Et le futur vous permettra d’utiliser votre téléphone portable. »
Il rend hommage à la société Thalès « qui a essuyé les plâtres » pour la mise en place : « – Certes, nous avons prix vingt mois de retard, mais des améliorations ont pu être apportées ». Sur le plan social, les degrés de réduction solidaire ont fait passer les tarifs sociaux de 15000 à 45000 cartes, « et les bénéficiaires n’ont plus à renouveler tous les trois mois ».

Bus électriques

Le développement de l’arrêt à la demande le soir et une campagne contre le harcèlement de rue dans les moyens de transport s’ajoutent à ces mesures qui touchent directement les usagers. Le confort de ceux-ci passe également par une réflexion sur un troisième bateau « BatCub » sur la Garonne, sur la rénovation du dépôt de Lescure et à de nombreux chantiers de travaux (1) d’entretien ou de complément de lignes, comme celui qui va prolonger le tram jusqu’à Villenave d’Ornon.
« – Nous avons observé qu’il vaut mieux arrêter complètement une ligne où des travaux sont nécessaires, et la remplacer entièrement par des bus, plutôt que d’obliger les voyageurs à descendre du tram au bout de trois stations et de prendre un bus pour les deux suivantes avant de reprendre le tram. »
Un plus grand nombre de rotations ont également été offertes au tram : 28 départs sur la ligne A, 32 sur la ligne B Campus, et dix minutes de fréquence sur la ligne C entre Bordeaux et Blanquefort.
« – Et le réseau fonctionne jusqu’à une heure du matin les veilles de jours fériés, rappelle Hervé Lefèvre, le directeur de Keolis Bordeaux Métropole, sans compter les renforts d’offres supplémentaires. » Le futur n’est pas absent ici non plus, puisque des achats de bus électriques sont en cours, qui ont été testés auprès du public les 19, 20 et 21 septembre.

(1)    Voir Sud Ouest du 20/09, dossier de Fanny Laison, TV7 Bordeaux du même jour, interview de M. Duprat, Radio France Bordeaux Gironde et France 3 Nouvelle Aquitaine

CONTACTS PRESSE
KEOLIS : Nathalie Labbé : nathalie.labbe@keolis.com

Cet article vous a plu ?