Le 8 mars à Bordeaux, l’Assemblée féministe en grève du travail salarié et domestique

, par Club de la Presse.

Samedi 6 Mars

Première action prévue à Lesparre:
Rassemblement à 15 heures  devant la permanence du Député – 17/19 route de Bordeaux à Lesparre – pour demander  la levée de l’immunité parlementaire de Mr Benoit SIMIAN député du Médoc, accusé de violences conjugales graves ;  merci de relayer  la tribune «Affaire SIMIAN: la justice doit passer! » , sur www.facebook.com/planningfamilial.gironde/

LUNDI 8 MARS à 14H  MANIFESTATION à Bordeaux

RdV Place Saint Stalingrad parcours de la manifestation accessible aux personnes à mobilité réduite, ponctué d’actions symboliques qui viseront à faire vivre et entendre nos revendications :

·         Parce que c’est aussi les 150 de la Commune nous avons décidé de  rebaptiser l’avenue Thiers -le boucher de la commune- d’un nom de femme « Louise Michel » En 1871  toutes les ambulancières et cantinières et autres « premières de corvées « de l’époque se sont mobilisées . Elles ont été emprisonnées, violées et fusillées. Donc on rend rendre hommage aux pétroleuses et à ces femmes qui avaient à cœur  l’émancipation  de tous et toutes …Les premières de corvées d’aujourd’hui rendent hommage au première de corvées d’hier !

Nous avons interpellé la mairie sur le fait que seulement 5% des rues de Bordeaux portent des noms de femmes et lui demander que l’avenue Thiers soit pour de bon renommée avenue Louise Michel.

·         Dépôt de fleurs, pancartes et bougies rue de la Rousselle afin de rendre hommage à la femme victime d’un féminicide.
·         à la   Maison des femmes place du Palais  nous fêterons  les 20 ans de sa création
·         Discours devant la Cathédrale Saint-André pour interpeller sur les actions des catho intégristes (manif pour tous…) et des élu.e.s républicains sur les reculs des droits procréatifs (IVG et PMA)
·         Action pour renommer le Parvis des droits de l’homme par Parvis « des droits de toustes » et prise de parole pour expliquer ce choix.
Prise de parole intersyndicale et témoignages des femmes sur leur conditions de travail (sage femmes en grèves, AED…)
·      A 15h40 : arrêt de la manifestation et « sitting » pour interpeller sur le fait qu’à partir de cette heure-là les femmes travaillent gratuitement (inégalité des salaires)
·         Fin de la manifestation devant la préfecture en solidarité avec les colleur.euses arrêté.e.s et les expulsé.e.s de la Zone libre

Le communiqué de presse en pdf ici : COMMUNIQUE DE PRESSE PROGRAMME ACTIONS FEMINISTES 8 MARS

Contacts pour l’assemblée féministe :
Annie 06 70 54 76 85
Laurence 06 65 74 04 33
Suzanne 06 11 17 78 36

Cet article vous a plu ?