Climat justice sociale : Bordeaux sera plus chaud que le climat !

, par Club de la Presse.

MOBILISATIONS CLIMAT DES 20 ET 21 SEPTEMBRE

A BORDEAUX

De nombreuses organisations écologistes et de défense des droits sociaux lancent un appel à se mobiliser massivement pour le climat, par une grève le 20 septembre et des manifestations le 21, dans le monde entier dans le cadre d’une semaine internationale pour le climat du 20 au 27 septembre 2019 et pour faire entendre la voix des citoyen-nes au Sommet climat du 23 septembre à l’ONU

198b12ee648f03bc45b2d24d070ccf04e5d02bab11f240d7525b342b2b5084c9

Nous serons des milliers à marcher dans les rues de Bordeaux pour dénoncer l’inaction climatique et exiger la justice sociale. Cette marche sera engagée, festive et familiale.
Nous traverserons le Pont de Pierre pour rejoindre la Caravane des Possibles à Cenon.
Parce que oui, il y a des solutions ! Nous voulons les voir mettre en œuvre et nous demanderons à Bordeaux-Métropole de déclarer l’état d’urgence climatique.
Depuis plus d’un an, des centaines de milliers de personnes ont marché mois après mois pour la justice climatique et sociale. Plus de deux millions de citoyen·ne·s ont signé l’Affaire du Siècle, la plus grande pétition de l’histoire de France, attaquant l’État en justice pour son inaction climatique. Des millions de jeunes ont fait grève ce printemps à travers le monde pour le climat, pour rappeler notre droit à un avenir décent sur une planète vivable.
Dans le même temps, les actions de désobéissance civile se sont massifiées et multipliées, rappelant la responsabilité des grandes entreprises polluantes et de nos dirigeants.
Mais nous faisons ce triste constat : malgré notre nombre et une prise de conscience inédite et massive, les émissions de gaz à effet de serre stagnent voire augmentent dans le monde tandis que nous assistons à une extinction de masse de la biodiversité.
En Europe, les chefs d’État ont refusé d’adopter l’objectif de neutralité carbone en 2050. En France, le Haut Conseil pour le climat mis en place par notre gouvernement dénonce l’insuffisance et l’inertie des politiques mises en place, quand rester sous la barre des +1,5°C signifie rien de moins que diminuer par trois nos émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030.
Pourtant le climat change lui, et vite. Les pénuries d’eau et émeutes en Inde ou les vagues de chaleur de l’été montrent que des millions de personnes en paient déjà le prix le plus fort. Et le rechauffement climatique c’est ici et maintenant après le record de 45°9C fin juin en France.
Le 23 septembre, les chefs d’État sont convoqués par l’ONU à un sommet exceptionnel pour, peut-être, prendre de nouveaux engagements climatiques. Mais alors que les actes concrets sont sans cesse reportés, le temps des négociations et des discours est révolu.
Dès les 20 et 21 septembre, nous appelons donc à un nouveau temps de mobilisation générale pour mettre en cause ce système qui détruit la planète et l’humain, en commençant par les plus vulnérables dans les pays du sud et les personnes les plus précaires partout dans le monde. Avec les gilets jaunes mobilisés depuis des mois en France, nous réaffirmons que les mesures prises doivent être justes. Nous rappellerons l’urgence à sortir des énergies fossiles, et le décalage insupportable entre les discours de notre gouvernement et les actes nécessaires.
Le 20 septembre, à l’appel de Greta Thunberg et des jeunes du monde entier, nous ferons grève quel que soit notre âge pour mettre en pause l’espace d’une journée ce système économique.
Nous continuerons le samedi 21 septembre, avec un rassemblement à 13h30 au Miroir d’Eau à Bordeaux.
Les signataires : Il Est Encore Temps Bordeaux Gironde, Greenpeace Groupe local Bordeaux, ANV COP 21 Gironde, Marcheurs Cueilleurs 33, La Caravane des possibles
CONTACTS PRESSE
Patrick Maupin – 06 89 71 88 46
Anne Lagueyte – 06 03 99 49 30

Cet article vous a plu ?