Commerces, CHR, Services à la personne : Point sur la reprise économique en Gironde

, par Club de la Presse.

La CCI Bordeaux Gironde vient de conduire une enquête auprès de 220 établissements (Commerces, Cafés/Hôtels/Restaurants et Services à la personne) pour faire le point sur la reprise d’activité en Gironde. 64% des établissements interrogés ont été soumis à une fermeture administrative et seulement 24% avaient repris leur activité le 11 mai.

Pour reprendre leur activité, les commerces, CHR et services à la personne de Gironde ont opté à 61% pour l’accueil du public avec des mesures sanitaires. 10% des établissements ont développé la vente en ligne et 10% également ont mis en place le « clic and collect ».

95% des établissements ont bénéficié d’au moins 1 dispositif d’aide

Depuis mars 2020, les commerces, cafés, hôtels, restaurants et services à la personne girondins ont bénéficié d’au moins un dispositif d’aide dont le chômage partiel, les fonds de solidarité et le ré-échelonnement de prêts bancaires.

38% des dirigeants interrogés ont bénéficié du Prêt Garanti par l’Etat (PGE)

Concernant le PGE, 38% des établissements y ont eu recours, dont la moitié pour pallier une baisse de trésorerie. 72% des bénéficiaires jugent le montant du PGE conforme à leur besoin. Concernant son remboursement, 34% des établissements n’ont aucune visibilité sur la date à laquelle ils seront en mesure de le rembourser. 34% également pensent le rembourser la 5ème année contre 17% la 1ère année. Plus de la moitié des emprunts (65%) concernaient un montant correspondant à 2 et 3 mois de chiffres d’affaires.

Les CHR en plus mauvaise posture

Du côté des CHR (65 établissements sur les 220 interrogés), 7 dirigeants sur 10 relèvent une baisse de la fréquentation en juin 2020 comprise entre 20 et 60% par rapport à l’an dernier.

Quant aux commerces et services à la personne, 6 sur 10 constatent aussi une baisse de fréquentation en juin et annoncent un CA de mi-année en baisse d’au moins 20%.

54% des entreprises interrogées ont dû reporter ou annuler des investissements

Concernant les conséquences économiques de la crise, les dirigeants interrogés citent principalement le report ou l’annulation des investissements (54% d’entre eux) et le recours au chômage partiel (23%). On note également que 4 chefs d’entreprise sur 10 craignent pour la pérennité de leur entreprise et 9% d’entre eux redoutent de devoir licencier dans les prochains mois.

L’enquête est en ligne et téléchargeable sur https://bordeauxgironde.cci.fr

Philippe GARCIA
Directeur Communication
T. 05 56 79 52 48  |  M. pgarcia@bordeauxgironde.cci.fr
17 place de la Bourse  –  CS 61 274  –  33 076 Bordeaux Cedex

CP à télécharger en pdf : 2020 CP25 Cornavirus Point reprise activité commerce chr et services personnes 17 07 2020

Cet article vous a plu ?