Demain, ma ville végétale Demain, mon école végétale

, par Club de la Presse.

Bordeaux, le 18 mai 2020

Communiqué de presse

Demain, ma ville végétale

Demain, mon école végétale

Concours graphique

Tous publics, du 18 mai au 30 juin

L’époque singulière que nous traversons invite à reconsidérer activement un certain nombre de nos certitudes. Elle intime avec urgence de respecter le vivant, en particulier les espaces arborés qui fournissent l’habitat d’une biodiversité fortement menacée par les comportements humains.

Dans ce contexte, l’association Aux arbres citoyens Bordeaux Métropole organise, en partenariat avec le GNSA France (Groupe national de surveillance des arbres) et son antenne de Bordeaux, le collectif L’Orée, le groupement Arbre en ville et les associations Natur’Jalles et Pourquoi Pas 33, un concours adressé à tous et toutes, et tout particulièrement à la jeunesse, qui consistera à imaginer la ville végétale et l’école végétale de demain.

Il nous paraît en effet nécessaire de mesurer combien, en tant que citadins, nous sommes redevables aux arbres et, plus généralement, à la nature en ville. La lutte contre les îlots de chaleur urbain, la dépollution et la captation du CO2, la stabilisation des sols, l’amélioration de la biodiversité, la contribution à l’autonomie alimentaire, le bien vivre en ville sont autant de raisons impérieuses qui motivent de placer la créativité au centre de l’invention du monde d’après, et de commencer par l’échelle locale.

Cette imagination créative est un acte fondateur de l’esprit de résilience qui nous anime : forêts urbaines et nourricières, haies, jardins, pergolas végétalisées, vergers et potagers urbains fourniront le cadre de nos villes de demain. Nous proposons de nous mettre en mouvement dans le cadre d’un concours participant à la transition de nos imaginaires comme de nos besoins.

Ce concours graphique est ouvert à toutes les catégories de population, particuliers, jeunes, ou moins jeunes, écoles, groupement de personnes etc.

De nombreux lots, en rapport avec le thème du concours, sont à gagner (cf. règlement du concours ci-dessous).

Contact : Sandra Barrère 07 61 14 28 29

Le règlement du concours 

1. Le public

Pour la première édition de ce concours, peuvent participer toutes les personnes résidant dans Bordeaux Métropole.

Le concours comprend deux catégories : Demain, ma ville végétale et Demain, mon école végétale.

  • Catégorie Demain, ma ville végétale

Il s’agit de choisir un lieu identifiable de Bordeaux Métropole et de le végétaliser.

  • Catégorie Demain, mon école végétale

Pour les jeunes de Bordeaux Métropole, il s’agit d’imaginer leur établissement végétalisé.

Nota : par établissement, nous entendons tous les établissements d’enseignement, du primaire au supérieur.

2. Cahier des charges

Les candidatures doivent répondre au cahier des charges suivant :

Les réalisations graphiques sont des œuvres originales et personnelles.

Dans le courriel d’accompagnement, elles doivent comporter : le nom, le prénom, le lieu de résidence, la date de naissance de leur auteur.trice, le titre de l’œuvre ainsi que la catégorie dans laquelle la réalisation s’inscrit. Les candidat.e.s peuvent s’ils le souhaitent joindre un commentaire (une dizaine de lignes max.) pour expliquer les aménagements.

Technique : dessin libre (crayons, craies grasses, encre, feutres, aquarelle, gouaches, numérique, etc.).

Format : feuille A3 ou A4 numérisée. Définition de l’image : max. 3840×2160 pixels.

Les réalisations portent en légende : le nom du lieu ou de l’école, un titre, ainsi que le nom de l’auteur.trice.

Des légendes explicatives peuvent figurer marginalement dans la création.

Nota : il est possible de traiter le sujet sous la forme d’une planche de bandes dessinées (4 vignettes maximum). Ces réalisations feront l’objet de catégories à part. En revanche, les vidéos et animations (GIF) ne sont pas autorisées.

3. Calendrier

Les réalisations sont transmises à l’adresse : auxarbrescitoyens33@gmail.com avant la date
du
30 juin 2020.

Le jury, composé de paysagistes DPLG, ingénieur en énergie et environnement, expert.e.s en développement durable, militant.e.s du champ de l’écologie, communiquera ses résultats à la mi-juillet.

4. Les critères de sélection

Le jury se déterminera en fonction des critères suivants :

  • Le caractère reconnaissable des lieux choisis

  • L’imaginaire graphique

  • La qualité de la réflexion sur la ville de demain (dessin, légendes, éventuel commentaire)

5. Les lots

Le jury se propose d’attribuer, selon les catégories du concours et la classe d’âge des lauréat.e.s, les lots suivants :

  • cours de grimpe dans les arbres en présence de Thomas Brail du GNSA

  • bandes dessinées

  • participation à des ateliers de permaculture

  • participation à des ateliers d’éco-construction

  • rencontre avec des personnalités du monde de l’environnement

  • promenades guidées dans les parcs et jardins pour mieux connaître le monde végétal et comprendre l’arbre

  • création d’un conte dont le.la lauréat.e sera le héros/l’héroïne.

Les réalisations retenues seront transmises aux élu.e.s de la ville représentée dans l’œuvre pour contribution à la réflexion sur le devenir de la ville concernée.

Qui sommes-nous ?

L’association Aux arbres citoyens Bordeaux Métropole est une émanation du collectif Les marronniers de Gambetta, né en décembre 2017, qui avait pour objectif de sauvegarder 18 marronniers menacés dans le cadre du projet de réaménagement de la place Gambetta, à Bordeaux, marronniers finalement abattus le 22 novembre 2018.

L’association, créée en mars 2019, s’est donné pour missions de :

– protéger les arbres urbains contre toutes les atteintes et les menaces,

– renforcer le cadre juridique de protection des arbres sains,

– favoriser la multiplication des espaces arborés, enherbés et végétalisés,

– réfléchir en particulier à la contribution de ces espaces à la ville nourricière,

– promouvoir le rôle des arbres tant dans leur fonction symbolique que dans leurs fonctions écosystémiques,

– promouvoir l’écologie urbaine et l’urbanisme démocratique : contre la minéralisation des villes mais aussi contre les phénomènes de gentrification et de privatisation des espaces publics, l’association inscrit sa démarche dans le cadre global du droit à un espace public de qualité pour toutes et tous,

– interpeller les pouvoirs publics,

– être force de proposition relativement aux arbres urbains et à l’écologie urbaine.

Le Groupe National de Surveillance des Arbres est une association d’initiative citoyenne œuvrant activement pour le développement durable, l’éducation à l’environnement et la préservation des arbresLes axes du GNSA sont surveillance citoyenne des arbres urbains, dialogue et pédagogie, actions, en cela soutenues par la Déclaration des Droits de l’Arbre et les articles de loi tel que l’article L350-3 du Code de l’Environnement.  

L‘Orée est un collectif qui propose sur un lieu unique, la co-conception d’écosystèmes résilients en ville à destination de toutes et tous, visant à équiper chacun.e pour agir face aux  problématiques sociales et environnementales, par la formation, l’expérimentation et l’accompagnement, basés sur l’éthique et les concepts de la permaculture.

Arbre en ville. Aujourd’hui, dans une politique climatique, les arbres sont des acteurs essentiels contre le réchauffement climatique et encore plus en milieu urbain. Mais quels sont exactement leurs fonctions ? Le groupement Arbre en Ville, via son outil, permet de qualifier et de quantifier certains de ces bienfaits.  Il permet de valoriser les services écosystémiques des arbres en milieu urbain, au service de l’adaptation au changement climatique et des politiques de recherche de la neutralité carbone. 

Natur’Jalles est une association de protection de la nature, créée en 2008, dont le terrain d’action s’étend sur 9 communes de l’ouest de Bordeaux et qui fait un travail de sensibilisation et d’action, y compris judiciaire, pour la préservation d’un environnement de qualité en faveur de  la nature et des hommes.

PourQuoiPas est une association culturelle et citoyenne, née à Paris à l’aube du XXIè siècle. Elle développe aujourd’hui ses actions sur Bordeaux Métropole et au delà, aborde sous l’angle culturel et artistique des sujets et la vie de personnages variés pour illustrer son engagement dans la vie de la Cité, dans l’esprit de l’éducation populaire.

Aux arbres, citoyens ! Bordeaux Métropole – Pour une écologie urbaine respectueuse de la démocratie

Cet article vous a plu ?