La filière porcine régionale se structure en Interprofession Porcine de Nouvelle-Aquitaine

, par Club de la Presse.

L’Interprofession Porcine de Nouvelle-Aquitaine a été créée le 28 novembre 2018 à Bordeaux, lors de l’Assemblée Générale constitutive. A cette occasion, elle a élu son Président, ainsi qu’un Bureau de 8 membres issus des trois anciennes régions administratives, représentant les différents collèges de la filière :
–          Président : Pierre MOUREU
–          3 Vices Présidents : Yves DEBIEN, Joël FERRAND et Pierre CHEZALVIEL
–          Trésorier : Patrick LE FOLL – Trésorier adjoint : Emmanuel FORTIN
–          Secrétaire : Serge PINQUIE – secrétaire adjoint : Pierre FOURCHES

Regroupant tous les maillons de la filière porcine (élevage, fabricants d’aliments du bétail, abattage-découpe et transformation (salaisons) l’Association Régionale Interprofessionnelle Porcine de Nouvelle-Aquitaine est l’interlocuteur privilégié des collectivités locales (Région, Départements), des pouvoirs publics et des structures nationales (INAPORC, Coop de France, etc.). Elle s’est structurée autour des démarches qualité conduites dans les 3 ex-régions Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes.

L’objectif est :
–          La coordination des actions de la filière régionale
–          La participation aux actions nationales dans le cadre d’INAPORC et de Coop de France
–          La gestion régionale de BD Porc
–          La valorisation de la production régionale et la répartition équitable des marges entre les différents intervenants de la filière. Ses principales orientations s’articulent autour des démarches qualité (IGP Jambon de Bayonne, IGP Porc du Sud-Ouest, IGP Porc du Limousin, Label Rouge Porc Fermier et Porc au Grain, AOP Kintoa)
–          La communication et la formation sur l’élevage et les métiers de la filière
–          Le suivi et la gestion des actions sanitaires en partenariat avec les associations régionales sanitaires
–          Le développement de la filière par la mise en place d’actions de soutien aux investissements de modernisation en élevage, d’appui technique et économique aux éleveurs.

Des atouts indéniables en Nouvelle-Aquitaine
–          L’élevage régional bénéficie de la situation privilégiée des zones à faible densité permettant d’avoir :
·       un excellent état sanitaire sur le plan du cheptel (éradication de la maladie d’Aujeszky, du S.D.R.P.) grâce aux actions des associations sanitaires.
·       une grande latitude pour satisfaire les aspects environnementaux

–          Un fort lien au sol avec la présence de céréales produites localement
L’élevage porcin en Nouvelle Aquitaine est basé sur une logique d’exploitation : la production porcine permet d’apporter une valeur ajoutée complémentaire à la production de maïs, et de fournir les éléments fertilisants nécessaires aux productions végétales limitant ainsi le recours aux engrais de synthèse. Elle est aussi présente dans des systèmes polycultures-élevage en complément avec d’autres élevages, bovins notamment.

–          La proximité d’outils d’abattage rationnels

–          Des démarches qualité permettant une meilleure valorisation du produit.
Les différentes démarches mises en place par la filière porcine Nouvelle-Aquitaine permettent de valoriser la carcasse de porc sous signe officiel de qualité et d’origine :
·       3 Labels Rouges
·       IGP jambon de Bayonne depuis octobre 1998
·       IGP Porc du Sud-Ouest depuis mai 2013
·       IGP Porc du Limousin.
·       1 AOP pour la filière porc basque Kintoa

–          La présence d’outils de transformation diversifiés : salaison sèche, jambons cuits, etc.

–          Des outils financiers : FRISIPP, fonds de garantie facilitant les investissements au niveau de l’élevage.

Ces actions structurantes ont montré leur intérêt en termes d’aménagement rural et de maintien de l’emploi dans des systèmes pérennes, tant au niveau de l’élevage que de la transformation agro-alimentaire.
* La filière porcine de Nouvelle-Aquitaine regroupe 900 éleveurs avec une forte présence d’entreprises abattage-découpe et transformation, principalement de salaisons avec le Jambon de Bayonne.
* La région Nouvelle Aquitaine est la 2ème région en termes d’abattage et la 3ème en termes de production.
* La production régionale s’est stabilisée depuis les années 2000 grâce aux démarches qualité, à l’utilisation des céréales produites localement ainsi qu’au statut sanitaire des élevages. La faible densité d’élevages permet une meilleure intégration dans l’environnement et la valorisation des effluents d’élevage par les céréales.

·       Elevage : 900 éleveurs
·       Production : 1 500 000 porcs par an (3ème région française).
·       Abattage : 2 300 000 porcins abattus par an (2ème région française)

Contact (zone Poitou-Charentes-Limousin):
Gilles CORVAISIER
Mail : arppc@na.chambagri.fr
Tél. : 05 49 44 74 81 – 06 07 25 06 49

Bien cordialement,

Elisabeth UMINSKI
Responsable de l’Equipe communication
Tél : 05 56 01 33 38
Port : 06 83 89 94 52
Fax : 05 57 85 40 40

AGRICULTURES & TERRITOIRES
Chambre régionale d’agriculture Nouvelle-Aquitaine
Site de Bordeaux
Maison de l’agriculture et de la Forêt – Cité mondiale
CS 91251 – 6 parvis des Chartrons
33075 Bordeaux cedex

email : elisabeth.uminski@na.chambagri.fr
www.nouvelle-aquitaine.chambres-agriculture.fr

Cet article vous a plu ?