Re-confinement : Survivre au Covid pour les entrepreneurs girondins !

, par Club de la Presse.

A situation exceptionnelle, dispositif exceptionnel avec ce retour à la case départ ! Si le re-confinement est nécessaire sur le plan sanitaire, ses répercussions économiques ne sont pas sans conséquences sur l’activité et l’emploi. Concilier contraintes économiques et sanitaires reste ainsi l’objectif premier de la CCI Bordeaux Gironde qui renforce son dispositif d’appui et s’engage à accélérer la transformation numérique des commerçants tout en prenant des positions fortes pour la défense du commerce de proximité. Illustration avec un accompagnement pour mettre en place une solution Click and Collect en moins d’une heure.

« Toutes les voies et les moyens d’un maintien des activités, et notamment celles liées aux CHR dès lors que des mesures sanitaires très strictes sont respectées, doivent être explorés » explique Patrick SEGUIN, Président de la CCI Bordeaux Gironde qui rappelle que la CCI est en veille permanente et en contact avec les services de la Région et les différents services de l’Etat en participant à des points hebdomadaires. Parmi les sujets sur la table : celui des fonds d’aide pour les entreprises. « Nous travaillons avec les collectivités pour éviter d’avoir plusieurs points d’entrée et apporter une réponse adaptée aux conséquences économiques de ce nouveau confinement » reprend-t-il.

Concilier contraintes économiques et sanitaires

C’est dans ce contexte de crise sanitaire et économique que le constat est le plus visible : les entreprises disposant d’une stratégie numérique plus développée sont souvent mieux outillées pour relever les défis immédiats et à moyen terme. Une réalité pour les TPE, PME, indépendants et commerçants. « 38% des commerces de proximité n’ont pas de site internet. Sans cette visibilité personne ne vous connait. Les aider dans la numérisation est notre devoir » reprend-il.

Face à la gravité de la situation, notamment sur l’iniquité des décisions prises par le Gouvernement quant à la fermeture imposée aux commerces dits « non-essentiels » alors que les entreprises de l’E-Commerce (tout comme les commerces généralistes) restent ouvertes, la CCI Bordeaux Gironde prend clairement position en demandant le respect du principe d’égalité devant les mesures prises, en accompagnant les entreprises les plus impactées et en accélérant leur transformation numérique.

Innover, produire, vendre grâce au numérique

Cette voie de la digitalisation, la CCI Bordeaux Gironde en a fait un axe prioritaire. L’urgence est ainsi donnée à la mise en œuvre de solutions permettant aux commerçants de poursuivre leur activité. Click-and-Collect, plates-formes de vente en ligne, e-services, formations au numérique…sont autant d’usages que les conseillers de la CCI proposent pour que les commerçants peu à l’aise avec le digital puissent relever le défi immédiatement. Un webinaire « Mettre en place une solution Click and Collect en 24 heures » leur permettra ainsi d’avoir une meilleure information sur cette solution digitale. Et pour aller plus loin, un programme de formation spécifique s’articulant autour de 5 thématiques(1) potentiellement éligibles aux financements OPCO(2) pourra être déployé. Un dispositif qui viendra s’ajouter aux différents accompagnements : individuels (réalisation d’un « diagnostic flash ») et d’autres plus complets dans le cadre des programmes « Croissance Numérique » ou de notre offre Solluccio.

En complément des actions d’accompagnement, le réseau des CCI a souhaité proposer une campagne de communication pour sensibiliser les commerçants à l’enjeu de la transformation numérique et les inciter à contacter leur CCI.

La CCI reste connectée

Forte de l’expérience du premier confinement, la CCI Bordeaux Gironde réactive et renforce sa cellule d’appui pour l’accompagnement des entreprises et de leurs dirigeants. L’ensemble de ses services reste donc accessible notamment ceux relatifs à la création, à la transmission et à l’accomplissement des formalités. Ils sont joignables grâce à tous les canaux de communication existants (05 56 79 5000, contact@bordeauxgironde.cci.fr, www.bordeauxgironde.cci.fr et via les Réseaux sociaux).

Créée pendant le confinement par la CCI sur FaceBook et forte de 2 000 membres, la communauté « Covid-19 : Groupe de soutien entreprises et commerces en Gironde » a, elle aussi, été réactivée afin de décrypter l’actualité, de pouvoir poser des questions en direct ou donner son avis sur différentes mesures, d’échanger sur les solutions d’entraide ou encore de partager les expériences.

Cellule d’appui : 19 conseillers au service des entreprises

Mise en place le 29 octobre dernier, l’activité de la « Cellule d’appui » est en croissance de 30% par rapport à la normale avec 370 appels et 50 mails par jour. Soit, 420 contacts quotidiennement. A noter qu’entre 30% et 40% des appels sont liés au re-confinement. Il s’agit d’informer les entreprises sur les différentes aides dont elles pourraient bénéficier et d’accompagner celles les plus impactées. Principales préoccupations ou attentes : le click and collect, les aides de l’Etat, le maintien de l’activité (vente à domicile, cuisine à domicile, …) ou le report de charges (URSSAF, prêt, loyer, …). A noter qu’entre 20 et 30 « accompagnements renforcés » sont déclenchés quotidiennement. Ils donnent lieu à un suivi plus personnalisé de la part des 19 conseillers entreprises (Chaque jour, deux d’entre eux sont joignables en permanence).

Lors du premier confinement, plus de 3 100 accompagnements renforcés individuels avaient été réalisés et 4 500 dossiers d’indemnisation instruits. Par sa connaissance du terrain et son efficacité, la CCI Bordeaux Gironde avait ensuite été désignée par le Gouvernement comme la porte d’entrée pour les dispositifs qui concernent le Plan de relance.

Accompagner les chefs d’entreprise en détresse : 0 805 65 505 0 (7 jours sur 7 de 8h à 20h).

Le réseau des CCI a enfin été l’un des premiers à alerter l’opinion et les pouvoirs publics sur les besoins de soutien psychologique des chefs d’entreprise particulièrement fragilisés par la crise du coronavirus. Pour faire face à l’ampleur du phénomène relayé ces derniers temps, « nous travaillons de nouveau avec l’association APESA (Aide Psychologique aux Entrepreneurs en Souffrance aiguë) pour accompagner les personnes les plus fragiles ». Lors du confinement, 957 chefs d’entreprise avaient contacté le numéro mis en place. 421 avaient ensuite suivi un programme de séances avec des psychologues professionnels.

Les élus de la CCI Bordeaux Gironde endossent le rôle de tuteurs

Autre initiative, les élus de la CCI Bordeaux Gironde sont mobilisés pour répondre aux interrogations des entreprises implantées sur leur territoire. « Nous devons tenir un rôle de tuteurs, c’est d’ailleurs pour cela que nous avons été élus par nos pairs », explique Patrick SEGUIN. Il s’agit ainsi pour ces élus bénévoles de proposer une écoute à des dirigeants qui ne se manifestent pas d’eux-mêmes et de les diriger le cas échéant vers la Cellule d’appui. Il est également envisagé de prolonger le dispositif de soutien psychologique mis en place lors du confinement.

Des webinaires sur mesure

Parmi les initiatives ayant connu un certain succès lors du confinement, les Webinaires sont relancés. Animés par les conseillers de la CCI, ils ont été accueillis comme « un vrai service sur mesure » par la centaine d’entrepreneurs présents à chacune des sessions. Premier de cette série de webinaires, celui consacré aux « Aides déployées par l’Etat. Celles qui restent. Les principales évolutions et secteurs concernés » a rassemblé 150 entrepreneurs. Les prochains :

  • Lundi 9 novembre (11h) – 200 inscrits : « Mettre en place une solution Click and Collect en 24 heures » pour réussir sa transformation sachant qu’il s’agit véritablement d’enjeu majeur pour la compétitivité des entreprises et le maintien des emplois. La CCI y proposera un accompagnement à la carte axé sur la base d’un diagnostic personnalisé.
  • Mardi 10 novembre (10h/11h) : « Apprendre à négocier la cession de son entreprise »

Les Webinaires sont disponibles en replay sur le site www.bordeauxgironde.cci.fr, les réseaux sociaux et la communauté.

Faire entendre la voix des commerçants

Comme on pouvait s’en douter, ce confinement est un nouveau coup dur pour les commerçants de tout le territoire girondin. Pour faire remonter leurs attentes et coller au mieux avec leurs besoins, la CCI a programmé les 12 et 13 novembre une visioconférence avec les associations de commerçants comme lors du premier confinement. Un certain nombre de propositions avait été ensuite portées par la CCI auprès de pouvoirs publics (gratuité des stationnements et des transports publics le WE, accessibilité temporaire mais renforcée des centres-villes, …). A suivre…

Le Campus du Lac décode l’Intelligence Artificielle pour les entreprises locales

Côté formation, le Campus du Lac (centre de formation professionnel de la CCI) assure la continuité pédagogique et poursuit sa mission auprès des entreprises grâce à un protocole sanitaire renforcé.

Fort de son expertise, le Campus du Lac est devenu la première école en France partenaire de la « Microsoft AI Business School» pour les entreprises. L’occasion pour les dirigeants néo-aquitains de suivre une formation d’une journée leur permettant à la fois de mieux comprendre l’Intelligence Artificielle et ses atouts, mais aussi d’identifier comment ils peuvent l’utiliser pour développer leur activité. Trois dates sont programmées d’ici la fin de l’année à Bordeaux (26 novembre et 8 décembre) et à Libourne (17 décembre).

Tout en prenant acte des mesures sanitaires prises, les chefs d’entreprise veulent avant tout pouvoir travailler pour assurer la pérennité des entreprises.

 (1) 5 formations :

    1. « Créer sa Boutique Facebook/Instagram » – Une journée
    2. « Créer son mini-site click and collect « Wix » et/ou « Shopify » – Une journée
    3. « Diversifier son chiffre d’affaires : d’une boutique traditionnelle à un site e-commerce » – Deux jours
    4. « Créer son site de vente en ligne avec WordPress » – Deux jours
    5. « Booster son CA par les réseaux sociaux » – Deux jours

 (2) OPCO : Opérateur de Compétences des Entreprises de Proximité

Philippe GARCIA

Directeur Communication

T. 05 56 79 52 48  |  M. pgarcia@bordeauxgironde.cci.fr

17 place de la Bourse  –  CS 61 274  –  33 076 Bordeaux Cedex

Cet article vous a plu ?