De la radio au podcast, l’audio demeure intemporel et transgénérationnel

, par Club de la Presse. Catégorie : Choix du Club, Médias actu

micro-podcast-medias-traditionnels-podcast-radio-100-ans

Le média radio fête aujourd’hui ses cent ans. Avec un rejeton qui parle autrement à notre oreille : le podcast.

Le monde a été témoin de la création de près de 900 000 podcasts en 2020, selon l’étude de la société américaine d’analyse en podcast Chartable. Chaque mois, ce sont 17 000 nouveaux podcasts de plus sur nos plateformes.

Le nombre d’auditeurs de podcasts natifs a augmenté de 40% depuis le trimestre dernier, et ce sont 36% d’écoutes uniques mensuelles supplémentaires selon le Baromètre de janvier 2021 de Acast. Le podcast est donc largement consommé. Au troisième trimestre 2020, 2,7 millions d’auditeurs uniques mensuels écoutaient les podcasts hébergés par Acast. Au trimestre suivant, ce nombre s’élève à 3,8 millions selon le Baromètre de janvier 2021 d’Acast.

Retour vers une génération qui a libéré les ondes

Après ses débuts en 1922, c’est en 1982 que François Mitterrand autorise la création de radios privées sur notre territoire et pas seulement en périphérie comme précédemment. Après des décennies de lutte, c’est enfin la libération des ondes.

40 ans après, la radio est multidisciplinaire. Elle parle de tout : musicale, informative, associative, culturelle, religieuse, locale… mais elle reste longtemps liée à la disponibilité de fréquence hertzienne et aux autorisations qui vont avec.

Puis se créent les radios internet. Et là, tout devient possible, y compris de s’affranchir du temps qui rythme habituellement les programmes.

Le podcast : la création sonore 2.0

Pour sauvegarder ces programmes et pour les réécouter selon son bon vouloir, le « replay » est créé au début des années 2000. Une pratique qui se décline progressivement pour laisser place aujourd’hui au podcast natif.

« Natif » qualifie les podcasts qui ne sont pas diffusés sur les bandes FM. Un podcast natif n’est ni un replay ni une émission de radio. En effet, bien que le podcast soit considéré comme l’héritier de la radio, il peut être une innovation à part entière.

Les rois du streaming musical Spotify, Deezer, Amazon Music… s’emparent du marché du podcast natif et créent à leur tour leur propre podcast. Apple sort même sa propre application : Apple Podcasts.

Les médias dits « traditionnels » se tournent eux aussi davantage vers ce moyen d’écoute et de contenu audio. France Inter, par exemple, développe “Grand Bien vous Fasse“ qui traite de questions sociétales, discute de psychologie et questionne nos modes de vie. Le podcast, c’est aussi la naissance d’émissions engagées comme “Femmes Puissantes“ de Léa Salamé disponible sur France Inter également. Retrouvons aussi “La Story“ des Echos qui appréhende des questions plus économiques et politiques avec l’intervention d’économistes, d’observateurs, etc… France Musique lance quant à elle sa série de podcasts sur les grands musiciens et compositeurs d’antan, sous forme de journal intime. Le premier chapitre sort le 4 mars et s’intéresse à la vie de Mozart. Plus récemment, nous assistons à l’éclosion du podcast local avec Podcastine, par exemple, qui traite de l’actualité régionale du Sud-Ouest de la France.

Ce nouveau moyen de consommation audio aux cibles si diversifiées intéresse évidemment les marques. Ces dernières peuvent toucher une cible très précise. Chaque produit trouve son podcast, et inversement. Selon le rapport de l’IAB, le “podcast advertising“ a augmenté de 49% en 2019. Il se trouve là le marketing du podcast.

Nouvelle génération, nouvelle voix d’information

Sport, tech, cinéma, histoire, cuisine, art, astrologie… déclinable à l’infini, le podcast se nourrit de diversité. Plus insolite, le podcast se rêve même à remplacer certains professionnels. Récemment, c’est à la sophrologie qu’il s’intéresse. Il veut participer à l’apaisement des consciences. En effet, il existe désormais des podcasts dédiés spécifiquement à l’hypnose pour se calmer, pour se recentrer et pour aider à s’endormir !

Le podcast est une évolution de la radio dans le sens où il propose de la nouveauté, de l’inédit. L’Homme innove et crée de nouveaux services, ou bien se crée-t-il de nouveaux besoins ?…

Dernière innovation en date : Clubhouse. Clubhouse est une application mobile de réseau social basée exclusivement sur du chat audio. Extrêmement populaire ces dernières semaines, elle a pour but de créer une communauté autour d’experts qui s’expriment sur leur sujet de prédilection. C’est la proximité et l’impression d’exclusivité qui font la force de l’application. Si jeune, le podcast semble déjà être à l’origine de la création de nouveaux moyens de communication et d’interaction. L’innovation appelle l’innovation.

La génération des baby-boomers s’est instruite et nourrie de la radio. Celle d’aujourd’hui le fait du podcast. Le schéma se redessine.
En fêtant l’anniversaire des 100 ans de la radio cette année, on célèbre, secrètement son rejeton, le podcast.

Kim Gaborieau

Sources

How podcasts powered through the pandemic—and what comes next, étude de Chartable, du 3 février 2021 : https://chartable.com/blog/2020-year-in-review

Baromètre de janvier 2021 d’Acast : https://play.acast.com/s/siecle-digital-culture-numerique/lepodcastexploseenfranceselonledernierbarometred-acast

U.S Podcast Advertising Revenue Study, étude de l’IAB, de juin 2020 : https://www.iab.com/wp-content/uploads/2020/07/Full-Year-2019-IAB-Podcast-Ad-Rev-Study_v20200710-FINAL-IAB_v2.pdf

Cet article vous a plu ?