Guy Suire revient… à l’Onyx

, par Philippe Loquay. Catégorie : Evénements à l'extérieur

dartagnan

Pour fêter le 50ème anniversaire de l’Onyx, plus vieux café-théâtre de province, créé en 1967, son initiateur y revient pour jouer D’Artagnan, une pièce déjantée comme il en a toujours eu le secret.

Rendez-vous est donné les 18, 19 et 20 mai à l’Inox.

Le dossier de presse :

ONYX

Café-théâtre

——————————————————————————————–

1967 – 2017

50 ANS

Créé en 1967, l’Onyx est le plus ancien café-théâtre de Province.

C’est sur sa minuscule scène que débutèrent Isabelle Mayereau, Balavoine, Jean-Paul Verdier …

C’est dans ces lieux, plus proches de garages aménagés que de temples de l’art dramatique que sont nés les réalisateurs, les auteurs et les comédiens qui dominent le théâtre et le cinéma français d’aujourd’hui. (Savary, Thierry Lhermite, Josiane Balasko, Miou-Miou, Gérard Jugnot…)

Un théâtre sans or, ni pourpre, une relation acteur-spectateur privilégiée… un répertoire malicieux et des acteurs plus nature… que culture.

 

D’ARTAGNAN – un gascon nommé Désir.

D’Artagnan

est né, pour de vrai, dans le Gers en 1613. N’a rien à voir avec la légende tressée par le romancier Alexandre Dumas. C’est un homme de main, un fanfaron de la rapière, un gros bras au service des grands…. Il arrête Fouquet, conduit le masque de fer en résidence …. Meurt à Maastricht sur le champ de bataille en 1673.

D’Artagnan

le nôtre, est un délocalisé, un électron libre et frondeur qui revient au pays pour y vivre et inventer l’armagnac. Il est cousin de Cyrano de Bergerac et du Capitaine Fracasse …..

D’Artagnan

est amoureux de Constance Bonacieux, femme de son peu scrupuleux et bigot logeur, ancêtre des marchands de sommeil.

D’Artagnan

et ses inséparables complices, Athos, Porthos, Aramis sont des experts en intrigues amoureuses, manœuvres politiques et duels implacables. Les murs sont truffés d’oreilles indiscrètes, de gardes en trompe l’œil, de vrais moines, de fausses religieuses. Les chevaux parlent. Louis XIII comme les grands monarques souhaite faire construire un monument qui marquera son époque. Anne d’Autriche, sa femme, soupire pour Buckingham, noble anglais amateur du Tournoi des Six Nations et de l’Europe. Richelieu joue aux fléchettes en dispensant quelques vérités sucrées salées sur l’art de gouverner.

Cette nouvelle visite des Trois Mousquetaires, espiègle et paillarde est un hommage à la Gascogne, véritable Far-West français. Un pays où le confit pousse sur pied. Un pays où ne ment pas, On habille la vérité. C’est tout.

Avec :

Jean Bedouret : Athos, Richelieu, duc de Buckingham

Jean-Marc Foissac : Portos, Matamore, Raoul Gigofin

Béatrice Deplanne : Constance Bonacieux, Anne d’Autiche

Frédéric Kneip : Bonacieux, Aramis, Ali Alambic, Louis XIII

Thierry Rémi : d’Artagnan, Brindosier, Follavoine

Et la voix de Michel Cardoze.

Costumes : Michel Balans, Décor et affiche : Michel Torrente, Chevaux : Dominique Moulinier, Régie générale :Tifaine Geslin, texte et mise en scène : Guy Suire

 

D’ARTAGNAN

un gascon nommé Désir

de Guy Suire

 

C’est le plus populaire de nos héros à panache. Et plus de 350 ans d’intrigues amoureuses, de manœuvres politiques, de regards séducteurs et de duels implacables n’ont rien altéré de sa fougue… et l’Onyx, dans un spectacle écrit à la plume d’oie, nous conte l’aventure de cet intrépide gascon, un délocalisé qui revient au pays, invente l’Armagnac… Richelieu joue aux fléchettes… Louis XIII peste contre la Pyramide érigée dans sa cour du Louvre. Voilà un clin d’œil paillard à l’Histoire avec duels, chevaux, chansons, vrais prêtres et fausses bonnes sœurs. C’est un véritable western gascon que propose l’Onyx qui, avec malice, fête sont cinquantième anniversaire.

Cet article vous a plu ?