France Bleu Gironde : du neuf pour faire mieux encore

, par Club de la Presse. Catégorie : Au Club, Médias actu

img_20180904_093850

L’équipe dirigeante de France Bleu Gironde est venue, au Club de la Presse, présenter ses nouveaux programmes. Histoire de chercher à améliorer encore les chiffres d’audience de la radio.

France Bleu Gironde se porte bien. Gabriel Valdisserri, son directeur, a repris les résultats du dernier sondage Médialocales (septembre 2017, juin 2018) pour l’attester. Avec 5,5% d’audience cumulée (soit 0,8 points de plus que l’année précédente), la radio est sur une pente ascendante : 4ème en durée d’écoute et 5ème en part d’audience sur l’ensemble des radios sur le département. De plus, elle a gagné des auditeurs chez les 35-59 ans, chez les actifs et dans la métropole bordelaise. La radio gagne aussi des parts dans les tranches horaires les plus marquantes : la matinale, l’après-midi et le début de soirée sans en perdre aux autres moments de la journée. Le rajeunissement de son auditoire a certainement à voir avec tous les efforts que la station mène sur Internet et les réseaux sociaux. Elle a même 14000 followers sur Instagram qui ne correspond pas vraiment à son cœur de cible !

C’est dans ce contexte qu’elle met en place ses nouvelles grilles avec de gros changements sur l’information et quelques ajustements sur les programmes.

Sur l’information, Yves Maugue, le rédacteur en chef, résume cette évolution à une formule : « renforcer l’information locale ». Tous les journaux de la journée sont désormais fabriqués à Bordeaux (même si la station bénéficie des reportages des autres radios du groupe radio France). La vie politique a désormais un rendez-vous fixe avec une personnalité politique locale invitée tous les vendredis matins de 8h à 8h30. Un autre grand invité bénéficie de ce même format d’interview une des autres matinées de la semaine. Enfin, le rugby garde sa place majeure (Radio Bleu Gironde est la radio officielle de l’Union Bordeaux Bègles) avec un effort fait cette année sur les clubs de Fédérale.

Les changements sont moins marquants en matière de programmes (on garde l’essentiel avec les chroniqueurs connus : Michel Cardoze, Alain Ribet, etc) mais existent tout de même. « L’invité » sera un nouveau moment de la matinale. « Ça roule ensemble » s’intéressera aux questions de mobilité. Une émission de crowfunding est créée pour soutenir des initiatives naissantes. Enfin, le vin trouvera sa place avec un caviste qui viendra présenter des productions locales.

francebleugironde

Cet article vous a plu ?