UNE NOUVELLE PRéSIDENCE à LA COMMISSION DE LA CARTE

, par Club de la Presse. Catégorie : Profession

vszy5

La CCIJP (Commission de la Carte d’Identité des Journalistes Professionnels) vient de renouveler ses membres (pour trois ans) et son bureau.
37 ans après Nicole du Roy (première et seule présidente journaliste), Catherine Lozac’h, journaliste de presse écrite, après avoir été correspondante régionale puis commissaire de première instance depuis 2015, assurera en 2022 la présidence de la Commission.
Elle succède à Claude Cordier qui, pendant 10 ans, a alterné entre le poste de président et de vice-président pour le collège journalistes.
Pour la première fois de son histoire, c’est un trio de femmes qui est porté à la tête de la Commission avec l’élection de Bénédicte Wautelet (collège employeurs) et d’Elisabeth Braconnier (collège journalistes) en qualité de vice-présidentes.

3 QUESTIONS A…  Catherine Lozac’h, présidente de la CCIJP

Quels sont les enjeux pour ce prochain mandat de 3 ans à la commission de la carte ?
Il faut rappeler que la mission de la Commission est l’attribution de la carte de presse. Il y a souvent beaucoup de fantasmes autour de la Commission. Son cap est simple et clair : elle ne dit pas qui est un bon journaliste, elle dit qui est un journaliste professionnel. Il est également important de souligner que, contrairement aux idées reçues, la carte de presse n’est pas acquise. On est journaliste pour un an, ce qui donne encore plus de valeur à cet outil indispensable pour exercer.
L’enjeu de ce début de mandat sera bien sûr de rester attentif aux conséquences de la pandémie et des restrictions sanitaires pour qu’elles ne pénalisent pas les journalistes dans leur statut professionnel.
La Commission devra aussi continuer à tenir compte de l’évolution des médias comme de la transformation de la pratique du journalisme lui-même pour être en cohérence avec la profession, tout en respectant le cadre déterminé par la loi, le code du travail et la convention collective des journalistes. Elle le fait depuis 86 ans, en réajustant ses critères grâce notamment à l’expertise des commissaires élus ou désignés qui y siègent et qui représentent la diversité des métiers du journalisme et des formes de presse. J’ai toute confiance en sa capacité de continuer à accompagner la profession par son paritarisme dynamique et à prendre en compte les situations individuelles avec équité et bienveillance.

Une analyse sur les élections qui viennent de passer ?
D’abord, nous sommes la seule profession où se déroule un tel rendez-vous démocratique. Les journalistes choisissent parmi les leurs, ceux à qui ils confient la responsabilité d’attribuer la carte professionnelle. En parallèle, les employeurs désignent leurs représentants au sein de leurs organisations professionnelles, en fonction de leur poids dans la profession. La Commission est donc totalement indépendante et réellement représentative de la profession.
Pour la première fois, les élections se déroulaient au même moment que le renouvellement de la carte. Malgré le rebond de la participation en 2018 et sa stabilité pour ce scrutin, elle reste en deçà de nos espérances. Garder la vitalité de ce rendez-vous de la profession sera aussi une de mes priorités pour ce mandat.

2022 est la deuxième campagne de la demande de carte dématérialisée, où en est-on ?
Le pari est réussi. Un an après sa mise en œuvre, le bilan de la dématérialisation de la demande de carte est positif. Plus de 98% d’utilisateurs se sont approprié le système. Journalistes comme employeurs peuvent désormais établir les demandes de carte en ligne, suivre l’évolution de leur dossier, éditer des attestations d’ancienneté. Il aura fallu une mobilisation forte au sein de la Commission pour que ce projet aboutisse. Il permet aujourd’hui à la Commission d’apporter un meilleur service à la profession.

MEMBRES DU BUREAU DE LA CCIJP – EXERCICE 2022

Présidente : Catherine LOZAC’H (SNJ)
Vice-présidentes : Bénédicte WAUTELET (SPQN) et Elisabeth BRACONNIER (SNJ-CGT)
Secrétaires généraux : Guy DURIEUX (SMSP) et Yoann LABROUX-SATABIN (CFDT)
Trésorière : Kathleen GROSSET (FFAP)

Cet article vous a plu ?