On croit au Père Noël… pour les enfants malades

, par Club de la Presse. Catégorie : Au Club

aladin

Pour la 4ème année consécutive, l’opération « On croit au Père Noël » va être renouvelée. La possibilité de recevoir à domicile la présence du Père Noël. Au bénéfice d’enfants souffrant de maladies lourdes.

Nicolas Caillé, de l’agence Allure Evénements, organisateur de l’opération et Alain Bru, président d’Aladin, ont présenté cette édition 2018 au Club de la Presse.

Le 24 décembre au soir ou le 25 au matin, il est possible d’avoir, chez soi, la visite du Père Noël en personne ! Il vient remettre des cadeaux, échanges avec les enfants sur leur année passée, se prête au jeu du selfie ou même… peut entonner des chansons de circonstance. Un service offert sur toute la Métropole et même plus loin en Gironde. Un service facturé à partir de 59 €.

Le véritable but de cette opération – qui pourrait se justifier en soi – : recueillir de l’argent pour rendre possibles les rêves d’enfants malades. C’est là qu’entre en jeu l’association Aladin qui, en liaison avec le service pédiatrique du CHU et ses personnels médicaux, met, depuis 25 ans, tout en œuvre pour donner réalités aux souhaits les plus chers d’enfants lourdement atteints.

Ces rêves, qui permettent un laps de temps d’oublier la maladie, sont ceux de beaucoup d’enfants : aller à Disneyland, rencontrer des personnalités célèbres du monde du sport (Kilian Mbappé), du cinéma (Jean Dujardin) ou de la chanson ou de la comédie (Kev Adams), mais aussi côtoyer un pâtissier ou un cuisinier célèbre (comme Gordon Ramsay). Matteo rêvait lui de devenir agriculteur comme son Papi et d’aller au Salon de l’Agriculture. Ce fut chose faite avec ses parents… et son Papi.

En 2019, Simon, 5 ans, paraplégique, devrait être invité auprès de joueurs de l’équipe de France de foot-ball et Stacy, 7 ans, verra son soprano favori.

Tout cela sera rendu possible par, à Noël, des bénéfices sur les visites du Père Noël, des dons et l’appui de partenaires !

Deux occasions de voir des sourires d’enfants même si quelquefois, des adultes seuls n’hésitent pas à faire appel au Père Noël d’ « On croit au Père Noël » !

Voir le site de « On croit au Père Noël ».

Voir le site d’Aladin.

Voir le reportage de France 3.

Voir le dossier de presse : ocpn-dossier-de-presse

Cet article vous a plu ?