Quel est le pays le plus dangereux pour les journalistes ? Le Mexique, nous dit RSF !

, par Club de la Presse. Catégorie : Profession

capture_decran_2019-08-27_a_08-47-30_0

« Les récents assassinats de Jorge Celestino Ruíz Vázquez et de Nevith Condés Jaramillo portent à 10 le nombre de journalistes tués au Mexique en 2019. Plus de 30 % des assassinats de journalistes dans le monde en 2019 ont été commis au Mexique, qui devient le pays le plus meurtrier pour les journalistes, loin devant l’Afghanistan et la Syrie », écrit Reporters sans frontières (RSF) dans un communiqué récent.

« Couplée à une impunité quasi-totale, cette spirale infernale de violences est extrêmement inquiétante ! Le gouvernement d’Andrés Manuel Lopez Obrador doit prendre la mesure de la gravité de la situation et déclencher les réformes courageuses auxquelles il s’est engagé au plus vite. Les enquêteurs doivent faire preuve de la plus grande impartialité, privilégier la piste professionnelle et identifier dans les plus bref délais les responsables des assassinats de Jorge et de Nevith, cas pour lesquels l’implication d’élus locaux est fortement soupçonnée. »

RSF appelle à faire pression sur les autorités mexicaines en faisant un don pour défendre les journalistes au Mexique et partout dans le monde !

Aller sur le site.

Cet article vous a plu ?