Pluie d’étoiles pour le deuxième concours international de chant Robert Massard

, par Philippe Loquay. Catégorie : Com Actu

img_1586

La chanteuse japonaise Yuko Naka gagne le deuxième Concours International de Chant Robert Massard qui s’est déroulé au Grand Théâtre de Bordeaux. Huit chanteur et chanteuses ont été distingués.

Dimanche après-midi il faisait un chaud soleil à l’extérieur mais les étoiles ont tout de même brillé au Grand Théâtre à l’occasion du deuxième concours de chant Robert Massard de Bordeaux. Organisé par Les Amis du Grand-Théâtre Opéra de Bordeaux il a bénéficié d’un niveau relevé chez les femmes, notamment dû à la présence d’artistes japonais et sud-coréens. Conséquence : il a fallu près d’une heure de délibération au jury pour délivrer son verdict. Devant près de 300 personnes ayant garni les travées du parterre, la japonaise Yuko Naka a battu sur le fil sa compatriote Sayaka Takahashi. Deux artistes déjà confirmées et installées en France qui avait toutes les deux pris le soin de mettre une mélodie française à leur programme. Si la seconde a pu faire apprécier une meilleure maitrise du français dans son air de Roméo et Juliette (Gounod) et un joli savoir-faire belcantiste dans Don Pasquale (Donizetti), la gagnante l’a sans doute emporté grâce à sa poignante interprétation de « un bel di vedremo » l’air le plus célèbre de Madame Butterfly (Puccini). Très agréable mais peut-être un peu moins expressive, la sud-coréenne Youmi Kim a reçu un prix d’encouragement offert par Robert Massard.

« Le niveau était très bon et surtout homogène avec quelques artistes dans un mouchoir », analyse le chef d’orchestre Guy Condette présidant le jury. Ce dernier était encadré par des professionnels locaux, Maryse Ghibaudo artiste lyrique et professeur de chant et Julien Benhamou qui seconde Marc Minkowski à l’Opéra de Bordeaux, mais aussi par le chef d’orchestre américain David Levi et par la directrice du Theater Bielefeld Sabine Schweitzer. C’est d’ailleurs selon les bruits de couloir, le président de ce jury international qui a mis tout son poids dans la balance pour décerner un «3ème prix Opéra » à Cécilia Arbel. Dotée d’un superbe physique de grande héroïne, elle n’a pas hésité à enchaîner des airs de grands rôles au fil des différentes auditions : Manon Lescaut, Mireille, Lucia du Lammermoore et pour finir la Traviata. Après une première sélection opérée sur enregistrement, les finalistes étaient en effet passés par une première épreuve le vendredi qui avait permis d’entre 52 candidats dont étaient sortis 24 chanteurs pour la demi-finale du samedi. Une finale à l’occasion de laquelle le public a pour sa part choisi Alexandra Marcellier pour son abattage sur scène et son tempérament mis en valeur dans un air des Mamelles de Tirésias de Poulenc. Nul doute que les Bordelais ont aussi eu à cœur de récompenser une artiste locale ancienne élève du Conservatoire de Bordeaux. C’était la quatorzième édition du concours créé à l’initiative de Maryse Ghibaudo mais la deuxième dans son format international qui bénéficie désormais du parrainage du grand baryton français Robert Massard. A 91 ans ce Palois qui a chanté sur toutes les scènes du monde dans 102 rôles était toutefois souffrant et n’a pu assister au concours. Ce dernier bénéficie d’un budget d’environ 27.000 euros et de l’appui de l’association Mécénart et d’une vingtaine d’entreprises et de la ville de Bordeaux. On espère l’an prochain pour la troisième édition entendre d’avantages de voix masculines. A l’image du ténor Stanislas de Barbeyrac, issu du Conservatoire de Bordeaux et ancien lauréat qui vient de briller à Bastille dans la Flute Enchantée (Mozart).

Frank Niedercorn

 

Palmarès :

Prix Opéra : Yuko Naka (Japon)

2ème prix Opéra : Sayaka Takahashi (Japon)

3ème prix Opéra : Cécilia Arbel (France)

Prix encouragement : Youmi Kim (Corée du sud)

Prix mélodie : Laetitia Grimaldi (France)

Prix jeune espoir : Hélène Carpentier (France)

Prix de l’association Edward James Marshall : Gilen Goicoechea (France)

Prix du public : Alexandra Marcellier (France)

Cet article vous a plu ?