Les rentrées multiples de France 3 Nouvelle-Aquitaine

, par Club de la Presse. Catégorie : Médias actu

F3

De nombreuses émissions nouvelles et des rendez-vous dans l’actualité marquent les programmes de la chaîne régionale. Et de janvier à juin 2022, la Nouvelle Aquitaine sera une région-test pour l’augmentation du temps d’antenne.
« Ils sont  néo-aquitains et ils ont tous les trois annoncé leur candidature à l’élection Présidentielle d’avril 2022. Philippe Poutou, membre du N.P.A, en plateau à Bordeaux ; Jean Lassalle, député Pyrénées Atlantiques, en duplex de France 3 Lorient ; Hélène Thouy ,cofondatrice et coprésidente du Parti animaliste, en duplex de France 3 Lyon. » Voilà les invités de la prochaine émission « Dimanche en politique« , qui débattront des présidentielles, avec Franck Omer et le politologue Jean Petaux.

Et cet exemple parmi d’autres rejoint une nouvelle politique que  Xavier Riboulet, le directeur régional de France 3 Nouvelle-Aquitaine et .3 NoA met en exergue: « C’est peu de le dire, mais c’est mieux en le disant, depuis un an et demi, le quotidien de nos antennes, linéaire et numérique, s’est conjugué au conditionnel, assujetti que nous étions à l’évolution de la crise sanitaire et de ses contraintes. Depuis mi-mars 2020, au lendemain d’un premier tour d’élections municipales chaotique, la télévision régionale s’est adaptée, s’est réinventée parfois en gardant à l’esprit deux axes majeurs, continuer à informer, coûte que coûte, et protéger au mieux ses personnels. Deux missions parfaitement réussies en proposant pour la première fois un journal de la Nouvelle-Aquitaine et en musclant son offre numérique qui, durant ces périodes, a vu son audience augmenter de façon significative. »

Il met l’accent sur la variété de l’offre, pas seulement télévisuelle. « Car jamais l’offre de France 3 Nouvelle-Aquitaine n’a rassemblé autant de richesses. Les élections départementales et régionales, dernier exemple en date, ont montré l’extraordinaire diversité de notre territoire avec des débats dans nos 12 départements, et des soirées qui ont montré la complémentarité d’une offre par antenne à une offre régionale. Sans oublier la proposition numérique, complémentaire et aujourd’hui indissociable d’une proposition régionale. Et les élections ont été l’occasion de proposer les débats régionaux en langue des signes, notre région ayant été la seule de France à proposer ce service aux sourds et malentendants. »

Des originalités locales

A partir de cette démarche, la Nouvelle-Aquitaine va devenir une région-test, de janvier à juin 2022, pour l’augmentation du temps d’antenne, ce qui va permettre  d’occuper des créneaux qui jusqu’à présent étaient réservées au National, comme le sport, la culture, les documentaires, les émissions spéciales . Cela se traduit aussi par l’apparition sur l’antenne de rendez-vous estampillés NoA, comme Disputandum, Débadoc, O boulot, 20h le rattrapage, Tant d’efforts, de nouveaux comme La Sphère Eco, « plus de 100 heures de sport en direct, dont un tiers de sport féminin ». Avec également du handisport, de la culture avec la captation de grands événements régionaux, les documentaires et tous les programmes courts qui font aussi la richesse de NoA. « Une volonté de montrer la complémentarité des offres, sans obligatoirement un investissement supplémentaire », note le directeur, qui souligne que « c’est donner à tous l’occasion de trouver un programme qui lui convienne à l’heure qui est la sienne. Il ne s’agit pas de multiplier les rendez-vous pour les uns et les autres, il s’agit de multi-diffuser un programme qui jusqu’alors n’était visible que sur un seul média. Cette complémentarité tend à devenir vertueuse. »

Sur le plan national, Philippe Martinetti, le directeur du réseau régional de France 3 insiste pour sa part sur le fait qu’en ce mois de septembre, « c’est un important renouvellement de l’offre éditoriale que proposent les antennes régionales avec, pour fil d’Ariane, une nouvelle ambition numérique, une programmation matinale exclusivement régionale plus cohérente, plus pertinente et une proximité renforcée. Et cela débutera dès 7h00 avec les matinales France Bleu-France 3 Matin, le premier rendez-vous d’actualité locale, proposé avec nos confrères de France Bleu. C’est bien la force du service public audiovisuel qui permet de tisser une relation unique avec les citoyens, avec nos publics. Dans la continuité, à 9h00, le nouveau magazine quotidien des antennes, « Vous êtes formidables », mettra en lumière les belles histoires, celles et ceux qui œuvrent à améliorer la vie quotidienne dans leur région et aussi la richesse de notre patrimoine, notamment par le prisme du développement durable. »
==============
Contacts presse
France 3 Nouvelle Aquitaine
Emmanuelle Hardy
Responsable Communication Aquitaine
05 56 01 38 66
emmanuelle.hardy@francetv.fr
Liliane Maneuf-Iwan
Responsable Communication Poitou-Charentes
05.49.38.55.98
liliane.maneuf-iwan@francetv.fr
Christophe Zirnhelt
Responsable Communication Limousin
05 55 04 33 03
christophe.zirnhelt@francetv.fr

Cet article vous a plu ?