Soutien à Marcel Tolno : l’élan de solidarité a payé

, par Club de la Presse. Catégorie : Au Club

109763556_317681266056320_8082014050040438130_n

Lancée le lundi 22 juin par le Club de la presse de Bordeaux – Nouvelle-Aquitaine, l’opération  « Cagnotte pour Marcel Tolno », ce journaliste de Guinée-Conakry contraint de quitter son pays, a permis de récolter 1500€.

Merci, un grand merci à tous ceux et celles qui ont permis de recueillir la somme de 1500€ lors de cette mobilisation destinée à venir en aide à un journaliste africain demandeur d’asile auprès des autorités françaises. Dans un contexte de pandémie et d’incertitudes sur l’avenir des médias et sur l’emploi, une cinquantaine de donateurs ont permis d’atteindre ce montant à raison de versements allant de 5 à 150 euros sur la plate-forme Helloasso.com.

Cet apport financier est un ballon d’oxygène pour Marcel Tolno, 33 ans, sociologue et journaliste, qui a trouvé refuge à Bordeaux en novembre 2016  après avoir enquêté pour le site d’informations en ligne « Guinée24.com » sur des détournements de fonds à l’Office guinéen de publicité pour un montant estimé alors, selon l’audit du ministère des Finances et de l’Économie, à 40 milliards de francs guinéens (360 000€).

Depuis plusieurs mois, le Club de la presse de Bordeaux épaule ce confrère confronté aux difficultés que rencontrent les journalistes obligés de prendre le chemin de l’exil pour leurs écrits ou reportages. La table-ronde sur le sort de deux journalistes originaires du Tadjikistan et de Guinée-Conakry organisée en novembre 2019 à l’Institut de journalisme de Bordeaux à l’initiative du Club de la presse de Bordeaux avait permis à Marcel Tolno d’expliquer le contexte dans lequel il avait fui les intimidations et les menaces qui pesaient sur lui.
Lors de la rencontre organisée au Club et en visio-conférence le 8 juillet dernier, en collaboration avec la Revue Far Ouest, il a pu s’exprimer de nouveau sur le sujet lors de la table-ronde  sur le thème « Politique et démocratie en Afrique de l’Ouest »
https://www.facebook.com/watch/?v=308131226897115

Cette table-ronde, élargie à l’Afrique de l’Ouest, a réuni autour de Charlène Rautenberg, journaliste à revue Far Ouest, Étienne Damome, responsable de l’axe Médias, sociétés et cultures du MICA (laboratoire de recherche de l’Université Bordeaux Montaigne), Dominique Darbon, Directeur du laboratoire Les Afriques dans le monde (Sciences Po. Bordeaux – CNRS), Karfa Diallo, fondateur-Directeur de l’association « Mémoires et partages » et, depuis Bruxelles, Ernest Sagaga, Chef du Département des Droits de l’Homme et de la Protection des Journalistes à la Fédération Internationale des Journalistes.

http://www.club-presse-bordeaux.fr/marcel-tolno-illustration-vivante-dun-journalisme-empeche/


L’instauration du multipartisme et de la liberté de la presse dans les années 1990 et l’élection d’Alpha Condé en 2010 avait suscité une vague d’espoir en Guinée-Conakry. Mais, face à la corruption, au détournement de l’argent public, aux intimidations et aux pressions exercées sur les journalistes pouvant aller  jusqu’à des assassinats ciblés, organisés au sommet de l’État, l’exercice du métier de journaliste est contrecarré, périlleux, a expliqué Marcel Tolno. La situation des journalistes, des blogueurs et lanceurs d’alerte en Afrique de l’Ouest varie selon les pays ont estimé les participants. En Guinée Conakry, comme sous d’autres régimes, les tentatives de constitution de contre-pouvoirs sont empêchées. Dans ces conditions, « Marcel Tolno est devenu un danger. », a estimé  Dominique Darbon (Sciences Po, CNRS).

Cet événement n’aurait pas été possible sans l’engagement de partenaires  motivés : le  Laboratoire Les Afriques dans le monde (Cnrs et Sciences Po Bordeaux), la Fédération Internationale des Journalistes, le MICA, de l’association Mémoires et Partages, et de l’Institut des Afriques. Ils ont largement contribué à la réussite de l’événement par leur engagement. Le Club les remercie chaleureusement pour leur participation.


Mots de la part de Marcel Tolno.

« Mes remerciements à vous tous pour votre soutien

Je tiens à vous remercier chaleureusement pour votre geste particulièrement généreux lors de la campagne de solidarité organisée par le Club de la presse de Bordeaux-Nouvelle-Aquitaine.

Votre participation morale et financière me va droit au cœur. Sachez que les 1500 € recueillis par votre participation seront utilisés à bon escient.

Je remercie toutes les associations et organisations: Fédération internationale des journalistes,  le Club de la presse de Bordeaux, HelloAsso, Mémoires et Partages, l’institut des Afriques, Aides,  la Revue Far Ouest, Rue89Bordeaux, les laboratoires de recherches MICA et les Afriques dans le monde ainsi que toutes les personnes qui de près ou de loin m’apportent leur soutien.

Une fois de plus merci. 

Marcel Tolno,

Journaliste en exil à Bordeaux. »

 

 

 

Cet article vous a plu ?