Transports Bordeaux Métropole joue la carte des réseaux numériques

, par Philippe Loquay. Catégorie : Au Club

20170314_110039_001

A l’occasion d’un bilan 2016 qui marque une hausse du nombre de passagers au-delà des 141 millions, TBM a tracé au Club les pistes d’une nouvelle communication qui veut se servir de tous les outils technologiques les plus en pointe

« L’année 2016 restera comme une très bonne année, puisque nous avons franchi le cap des 141 millions de voyageurs, soit une hausse de 5,6%. Et rien qu’à l’occasion de l’euro, nous avons enregistré le passage de 500.000 personnes ! ». Christophe Duprat, vice-président des transports et du stationnement à Bordeaux Métropole et maire de Saint Aubin de Médoc a fait salle comble au Club de la Presse lors d’un état de situation de TBM et Kéolis. « Nous attendons aujourd’hui votre bilan, dira Laetitia Langella, notre présidente,en l’accueillant avec son équipe, mais aussi que vous parliez d’avenir ».

Sud Ouest, France 3 Nouvelle Aquitaine et les radios n’ont pas manqué de rendre compte de cette conférence de presse fort riche, pour notre part nous retiendrons seulement ici les perspectives du futur, qui seront aussi numériques. En effet, Transports Bordeaux Métropole va donner un exemple intéressant d’application de nombreuses technologies dans le domaine des transports. Avec parfois des aspects précurseurs à l’échelon national.

Covoiturage

A commencer par les nouveaux tickartes sans contact et rechargeables, qui seront lancés à l’été 2017. « Cette nouvelle billettique n’est pas simple, expliquera Christophe Duprat, il faut équiper 100 rames de tram et 500 autobus. Ce déploiement prendra un peu plus de temps que nous ne l’avions imaginé, ce sera à la rentrée 17. »

Mais le voyageur de base sera certainement satisfait de ne plus rencontrer les erreurs du système papier, par exemple quand il payait pour 10 voyages et que des sautes d’imprimante dans le tram lui ôtaient un ou deux voyages ! Désormais il suffira de passer le tickarte, sans contact, devant le valideur, comme les cartes d’abonnement. Ces nouvelles cartes pourront être rechargées une dizaine de fois.

Ainsi le numérique facilitera vraiment les transports, d’autant que ceux-ci seront beaucoup plus diversifiés. « Après le vélo en libre-service, les navettes fluviales, l’autopartage, dit-on à TBM, le covoiturage devient le maillon complémentaire du transport en commun. » Il a été expérimenté en juin et juillet dernier sur la rive droite, avec une application mobile, Boogi, développée par la start-up Instant System née en 2013 à Sophia Antipolis, et partenaire de Keolis. Et Boogi a déjà été téléchargée plus de 6900 fois, tandis que 2900 comptes étaient créés et 1630 annonces postées.

« Dès aujourd’hui, indique Yann Hervouët, en charge du programme, l ‘appli TBM, développée par Kisio, une filiale du groupe Keolis, propose l’itinéraire le mieux adapté à votre trajet, combinant covoiturage et transports en commun, en temps réel. »

Cette application a eu 283.000 chargements depuis son lancement. Elle indique également l’empreinte carbone du trajet, ce qui montre que les bus et tram en ont une plus faible que les autres transports.

Une autre appli, Zenbus permet de suivre les déplacements de Citéis 47, la petite navette électrique qui dessert le centre ville de Bordeaux. Le voyageur localise en temps réel sur son smartphone le lieu exact où se trouve le prochain minibus.

Par ailleurs, les comptes Twitter des 24.970 abonnés seront optimisés entre bus et trams, de manière à faire connaître notamment les perturbations intervenues.

Enfin, le service Mobibus intègrera un logiciel calculant les temps de parcours dans toute l’agglomération, avec de nouvelles possibilités d’annuler une réservation jusqu’à minuit.

« Nous avons dépassé les 100.000 passagers, conclut Christophe Duprat, et il y a une tablette par véhicule pour une info en temps réel, intégrant l’historique des voyages, et la mise à jour des temps de parcours. »

20170314_114554_001

CONTACTS PRESSE :

Bordeaux Métropole

Alain Lamaison

tél 05 56 99 85 29

06 16 33 78 12

Benoît Javot

tél 05 56 99 85 59

06 32 55 15 80

Keolis Bordeaux Métropole

France Uranga

tél 06 85 48 00 03

Vincent Simon

tél 06 46 29 43 87

Cet article vous a plu ?