Chartes déontologiques

La « Charte des devoirs professionnels des journalistes français » a été rédigée en 1918, puis révisée en 1938 et en 2011, par le Syndicat National des Journalistes. Elle a alors été rebaptisée « Charte d’éthique professionnelle des journalistes ».

Si elle est une référence fondamentale pour l’exercice de la profession, elle n’est cependant pas reconnue par les éditeurs.
Retrouvez la charte déontologique en ligne.

La « Charte de Munich », « Déclaration des devoirs et droits des journalistes », date de 1971. Elle a réuni l’ensemble des syndicats de journalistes au niveau européen.

De nombreux médias français disposent désormais de leurs propres chartes déontologiques, notamment avec les évolutions liées au développement numérique.

La charte du quotidien « Le Monde », reconnaît notamment la Charte de Munich.

Le quotidien régional Sud-Ouest appuie « sa charte de la rédaction » sur sa devise – empruntée à Beaumarchais – « Les faits sont sacrés, les commentaires sont libres ».

Cet article vous a plu ?