Comportements d’achats post-confinement : zoom Bordeaux Métropole

, par Club de la Presse.

La CCI Bordeaux Gironde dévoile les résultats de l’enquête conduite en partenariat avec Bordeaux Métropole pour identifier les changements dans les comportements d’achat des ménages après le confinement. Le questionnaire, diffusé en juillet dernier sur les réseaux sociaux en Nouvelle-Aquitaine, a récolté 5600 réponses dont 1032 provenant de consommateurs habitant la métropole bordelaise.

Concernant les achats de produits alimentaires, les habitudes des consommateurs bordelais ont peu changé pendant le confinement avec 83% des achats de produits frais au même endroit que 6 mois auparavant. En revanche, parmi les 17% de répondants ayant changé leurs habitudes, quasiment tous (9 sur 10), disent vouloir les conserver. Ces nouvelles habitudes pour l’achat de produits frais profitent à la proximité : commerces de petite taille et marchés.

81% des répondants ont reporté leurs achats non-alimentaires pendant le confinement

Le confinement a conduit les consommateurs à reporter leurs dépenses non-alimentaires. Ces reports concernaient l’achat de vêtements et de chaussures, cités par plus de 50% des répondants, et moins l’achat de matériel informatique (6 %).

Ces projets d’achat ont en grande partie été concrétisé dès la sortie du confinement : plus de la moitié des consommateurs avaient déjà effectué les achats reportés au moment de l’enquête, 24% prévoyaient de les faire dans les 2 mois et seulement 10% avaient abandonné leur projet.

Les changements d’achat profitent à la proximité et à internet…

Les consommateurs de Bordeaux Métropole ont changé leurs habitudes de consommation à l’issue du confinement, se rendant moins dans les grandes surfaces des zones commerciales (30% contre 34% avant le confinement) et les commerces des centres villes (24% contre 27% auparavant). 16% d’entre eux continuent à s’approvisionner dans les supermarchés de quartier et 15% (contre 14% précédemment) fréquentent les petits commerces de proximité.

Les achats sur internet, qui représentaient 9% des dépenses avant la crise sanitaire, atteignent 14% aujourd’hui.

Restaurants : 40% des Girondins confinés ont utilisé les nouveaux services

Pendant le confinement, 40% des répondants girondins ont utilisé les nouveaux services proposés par les restaurateurs. Il s’agissait pour 26% de plats à emporter et pour 13% de livraison de plats préparés (contre seulement 9% en moyenne au niveau de la Nouvelle-Aquitaine).

Quant aux bars et restaurants, 53% des personnes interrogés en Gironde pensent y retourner aussi souvent qu’avant la crise. Un chiffre presque identique au niveau régional avec 52% de répondants envisageant de fréquenter ces établissements aussi régulièrement qu’avant le confinement.

Synthèse de l’étude disponible sur le site internet bordeauxgironde.cci.fr

 

 

Philippe GARCIA

Directeur Communication

T. 05 56 79 52 48  |  M. pgarcia@bordeauxgironde.cci.fr

17 place de la Bourse  –  CS 61 274  –  33 076 Bordeaux Cedex

Cet article vous a plu ?