Création de S/O Games Association des professionnels du jeu vidéo en Nouvelle Aquitaine

, par Club de la Presse.

So games

Les membres de Bordeaux Games et AngoulêmeJV, représentant les entreprises du secteur du jeu vidéo en Nouvelle-Aquitaine, sont heureux d’annoncer le rapprochement de ces deux entités sous une nouvelle bannière : S/O Games.

S/O Games est ce grand rassemblement attendu depuis longtemps qui permet d’accueillir toutes les entreprises du jeu vidéo du territoire de la Nouvelle-Aquitaine. Pour cela, Bordeaux Games a remodelé ses statuts et sa gouvernance pour permettre non seulement aux pépites bordelaises de briller mais aussi de faire place aux talents moins connus de ce si grand territoire et d’étendre son air de travail de La Rochelle à Pau en passant par Angoulême, Poitiers ou encore Limoges.

Chaque voix y compte dans sa différence, mais aussi dans ce but commun de promouvoir, faciliter, encourager toutes les énergies de la création du secteur jeu vidéo.

Devant les formidables enjeux que sont le vivre-ensemble, la formation, la diversité, le progrès social, la durabilité, l’accompagnement et l’économie de la création, S/O Games est consciente de ses responsabilités et de ses capacités à mener tout un secteur toujours plus loin et dans une dynamique positive – à une échelle locale, pour participer à la croissance de la culture des joueuses et joueurs, mais aussi à promouvoir ses jeux si uniques dans tous les recoins du monde. Cette union permettra aussi d’amplifier le travail amorcé pour renforcer l’attractivité de notre territoire pour les studios en démarrage ou confirmés.

En chiffres, S/O Games représente environ 110 sociétés et indies, plus de 1000 emplois équivalents temps plein pour un chiffre d’affaires estimé de 110M€. Le jeu vidéo affiche une croissance supérieure à 10% mais ses créateurs et créatrices n’oublient pas leur responsabilité dans un monde numérique toujours plus gourmand, et dont la question de la durabilité est sans doute l’enjeu majeur.

S/O Games s’est emparé très tôt de cette question de la sobriété numérique, et maintenant porte le sujet auprès du SNJV (Syndicat National du Jeu Vidéo) et continuera d’être moteur au sein des groupes de travail internationaux dédiés à ce sujet.

Fort de ses nouvelles énergies rassemblées, S/O Games va se concerter avec les acteurs publics pour continuer de faire progresser les moyens d’action, les rendez-vous, les rencontres, les formations, les événements et ainsi continuer de stimuler ce secteur créateur d’emploi et de culture commune, populaire, vibrante, durable.

Contact : Stéphane Bonazza – bdxgames.communication[at]gmail.com

Cet article vous a plu ?