Remise de prix à la Maison d’Ella, par le Comité de la Légion d’Honneur de Bordeaux centre.

, par Club de la Presse.

logos

Vendredi 5 Mars à 14h30
Hôtel du Département
1 Rue Corps Franc Pommies à Bordeaux

Marie Christine Renaudeau a vécu de graves violences conjugales qui ont menés son conjoint devant un jury d’assises.

Après s’être longuement battue pour sortir de cet enfer elle a ouvert en septembre 2019 une boulangerie, « Le Pain de la Renaissance », située 47 cours  Portal à Bordeaux. Dès le mois de novembre suivant, elle a commencé à proposer un pain spécial, une ficelle en forme de ruban noir, afin de marquer son soutien à la lutte contre les violences faites aux femmes. Tous les bénéfices réalisés grâce à ce fameux pain ont été donnés à la Maison d’Ella.

Depuis elle s’engage toujours plus dans la lutte contre les violences conjugales en participant par exemple à une série documentaire « Ils font bouger les lignes » de Olivier Delacroix[1]

Et dans une démarche solidaire, elle intervient également auprès de groupes de femmes à la Maison d’Ella pour témoigner de son expérience et encourager les femmes à rompre le cercle infernal de la violence, comme elle-même a réussi à le faire.
Inaugurée le 7 Mars 2019, la Maison d’ELLA est une structure d’accueil des femmes victimes de violences et de prise en charge du psycho-trauma située à Bordeaux, Boulevard du Président Wilson. Une équipe multiprofessionnelle permet un accompagnement global, en s’appuyant sur le rythme et les ressources de la femme, afin de permettre une meilleure prise en charge du psychotraumatisme.

Le CACIS est une association loi 1901 qui administre un centre de planification et d’éducation familiale atypique, spécialisé sur les questions de vie affective et sexuelle, mais également sur la prévention et la formation professionnelle. Il est implanté au cœur du quartier du Grand Parc à Bordeaux, et est doté d’un rayonnement régional.  Depuis plus de 30 ans, le CACIS se donne pour finalité de permettre à toute personne, jeune ou adulte, de trouver les moyens de vivre sa sexualité dans notre société et d’agir contre toute forme d’exclusion liée à la santé, à la sexualité et au genre.

[1] https://www.france.tv/france-5/ils-font-bouger-les-lignes/ils-font-bouger-les-lignes-saison-1/2077561-violences-conjugales-la-fin-du-silence.htmlsur

Le communiqué de presse en pdf ici : communiqué de presse5 Mars21 word

Contact presse : Brigitte Tandonnet – co-Présidente de l’association CACIS.
07 82 84 35 14 / btandonnet@wanadoo.fr

Cet article vous a plu ?