Bordeaux et ses miroirs, les plaques professionnelles dans la ville, 8/18 juillet 2021, Marché de Lerme

, par Club de la Presse.

exposition

Ethnographe et plasticienne, Isabelle Thevenon photographie depuis 2002 les plaques des juristes, négociants en vin, médecins… du quartier des Quinconces. (Pas toutes, certaines). L’exposition présente l’évolution esthétique de ces plaques professionnelles, discrets marqueurs du patrimoine bordelais. Elle révèle aussi, en miroir, la transformation de la ville depuis deux décennies.

Lors d’une première visite chez un notable, sa plaque professionnelle nous sert à vérifier que nous ne nous sommes pas trompés d’adresse. Trop souvent, nous la lisons sans vraiment la regarder. Pourtant, bien nettoyé, le laiton poli reflète une image magnifiée et inversée de la ville. «  A travers les plaques, explique Isabelle Thevenon, se lit l’évolution du quartier depuis l’an 2000 : rénovation des quais, installation du tram, ouverture au tourisme, renouveau de l’architecture, urbanisme entièrement repensé… » Un paysage urbain qui s’estompe, voire disparaît au contraire lorsque la plaque n’est plus entretenue.

Du laiton poli au plexiglas

Au fil du temps, support,matériau, graphie et message se sont transformés: « Depuis quelques années souligne l’artiste, le renouvellement des métiers et des activités s’accélère, le plexiglas gagne du terrain.» Portes et façades sont aussi très souvent repeintes et rénovées. Quelquefois la plaque disparaît, et seule demeure alors son empreinte sur le mur.

Dans cette exposition, les tirages numériques d’Isabelle Thevenon témoignent de l’évolution de ces plaques professionnelles sur deux décennies. L’ensemble est accompagné de textes et d’analyses visuelles, dans une démarche à la fois artistique et ethnographique.

Le communiqué de presse en pdf : IT.com-presse-2021 – Copie_compressed

Contact presse : isabelle.thevenon@outlook.fr /07 82 77 32 83

Cet article vous a plu ?