« Dessiner pour ne pas tirer un trait »

, par Philippe Loquay. Catégorie : Choix du Club, Profession

img_2038

Une exposition de dessins et caricatures a commencé jeudi 9 à l’Hôtel de Ville de Bordeaux en hommage aux journalistes Ghislaine Dupont et Claude Verlon, envoyés spéciaux de RFI, assassinés au Mali en novembre 2013.

« Il s’agit de dessiner pour ne pas tirer un trait ». Telle est l’origine de cette remarquable exposition ouverte pour que l’on n’oublie pas le drame de la disparition de deux journalistes au Sahel, impitoyablement tués dans l’exercice de leur métier.

« Il y a quatre ans et seize jours qu’ont été assassinés au Mali Ghislaine Dupont et Claude Verlon, et je salue la présence des familles de ces deux journalistes de RFI. Cette exposition a été constituée depuis, mais elle continue à se développer, et actuellement une quarantaine de confrères et amis dessinateurs ont cédé leurs droits pour qu’elle soit montrée un peu partout. » Ainsi Bernard Martin a-t-il reçu à la mairie de Bordeaux la soixantaine de participants au vernissage de l’exposition qui rend hommage aux deux journalistes exécutés par des terroristes à Kidal au Mali en 2013.

« Tous les jours, a-t-il ajouté, des journalistes meurent pour nous apporter des informations, et vous aurez toujours avec vous Alain Juppé, le maire de Bordeaux et tout le conseil municipal, pour qui la liberté de la presse fait partie des libertés fondamentales. »

La sœur de Claude Verlon, bordelaise,  est venue dire « un grand merci aux dessinateurs de presse et aux différents médias pour leur aide et pour relayer l’information. Cela montre que nous ne sommes pas seuls à lutter contre l’oubli. »

Une association de soutien

« Il s’agissait de deux personnes expérimentées, a expliqué de son côté Pierre-Yves Schneider, au nom de l’association des Amis des deux journalistes, ils avaient 25 ans de métier et c’étaient deux professionnels qui ne prenaient pas de risques particuliers. » Alors, que s’est-il passé le 2 novembre 2013 à Kidal ? L’association a été créée également pour répondre à cette question, et à d’autres : qui sont les assassins, dans quelles circonstances le drame s’est-il produit ? Où sont les suspects ? Pierre-Yves Schneider pointe le fait « que les assassinats ont eu lieu quatre jours après la libération d’otages à Arbit, nous ne savons pas de quelle nature est le lien entre les deux événements, mais ce lien existe. Nous voulons interpeller les autorités, car la justice est lente et timide. Et il y a des zones d’ombre. »

Un confrère journaliste de Ghislaine et Claude avance une hypothèse : « Plusieurs suspects se seraient réfugiés de l’autre côté de la frontière du Mali, côté algérien. » Et de rappeler que le 2 novembre est désormais déclaré « Journée internationale contre les crimes touchant les journalistes » par les Nations-Unies.

« Le 2 novembre dernier, note pour sa part Laetitia Langella, présidente du Club de la Presse qui est partenaire de l’exposition, j’ai vu un titre d’un journal du Burkina Faso : “Quatre ans de silence“. Ce silence, après cette voix qui ne vient pas, celle de la Justice, justifie notre action. L’UNESCO aussi a donné de la voix face à ce combat. Le Club de la Presse de Bordeaux vous remercie de mener ces actions, et d’avoir choisi les dessins de presse. » Et elle citera Plantu, l’un des dessinateurs participants, « qui a dit : si vous voulez savoir où en sont la démocratie et la liberté dans le monde, voyez les dessins de presse. La démocratie et la liberté sont en danger, ne restons pas silencieux. »

Contacts :

Association des Amis de Ghislaine Dupont et Claude Verlon, exposition à l’Hôtel de Ville de Bordeaux, salle du Mémorial, place Pey Berland à Bordeaux, tél 05 56 10 20 30.

Il est possible d’aider l’association en adhérant avec un chèque de 20 euros (membre actif, 50 euros membre bienfaiteur, 250 euros personne morale active) à « Les amis de Ghislaine Dupont et Claude Verlon », adressé 2 rue du Gril, 75005 Paris.

Exposition électronique : http://amisghislaineetclaude.tumblr.com/

Mail : lesamisdeghislainedetclaudev@yahoo.fr

af-expo-affiche

Cet article vous a plu ?