Apéro Pigiste : sur les bonnes recettes de Thierry Butzbach

, par Philippe Loquay. Catégorie : Au Club

intervenant

De la fiscalité à la méthodologie, en passant par les droits sociaux des journalistes indépendants, notre confrère nantais vient livrer ses conseils pour réussir dans la pige à l’occasion de la sortie de son nouveau livre.

En 2017 comme en 2016, on ne perd pas les bonnes habitudes : une fois par mois, à l’occasion des Apéros Pigistes, les journalistes indépendants du Club de la Presse se réunissent autour d’un petit verre, et accueille un invité pour éclairer des thématiques, problématiques de la profession ou pour échanger sur leurs pratiques.

Le 16 mars, à la Tour de Pige, les journalistes freelance pourront rencontrer le journaliste nantais Thierry Butzbach (lien : http://www.thierrybutzbach.fr/), à l’occasion de la sortie de son livre : Profession journaliste indépendant aux éditions Eyrolles (lien : http://www.editions-eyrolles.com/Livre/9782212138078/profession-journaliste-independant)

Statut, démarchage, formation… des thématiques variées !

Fort de quinze ans d’expérience, il a rassemblé dans cet ouvrage toutes les connaissances qu’il a su glaner au gré des rencontres et des échanges au sein d’associations (Profession Pigiste, Clubs de la presse, collectifs) et de syndicat (SNJ). S’il assure ne pas détenir de formule magique, le bon sens de ses conseils semble évident.

Quel statut choisir ? Comment démarcher une rédaction, évaluer sa charge de travail, ou suivre efficacement le paiement de ses piges ? Peut-on, en tant que pigiste, bénéficier de formations ? De la fiscalité à la méthodologie, le spectre balayé dans l’ouvrage est large et peut intéresser les pigistes débutants comme ceux confirmés, cherchant à optimiser leurs revenus.

Thierry Butzbach présentera ainsi son ouvrage et répondra à toutes nos questions.

Rendez-vous le 16 mars à La Tour de Pige (ex-Pigeonnier) à 19h. Les apéros-pigistes fonctionnent selon le principe de l’auberge espagnole. Merci d’apporter quelque chose à grignoter ou à boire.

Cet article vous a plu ?