Des sacs à dos remplis pour Noël

, par Club de la Presse. Catégorie : Au Club

Photo Garence et Camille-Sakado Bordeaux

L’association Sakado a fait une visio depuis de Club de la Presse pour soutenir une action originale. Il s’agit d’offrir aux plus démunis des fournitures de base réunies dans des sacs de 40 à 50 litres, avec quatre séries d’objets : « chaleur », « hygiène », « festif » et « culture ».

« – Quand j’étais au collège et au lycée à Montpellier, j’ai participé à l’opération chaque année. Alors cette année, arrivant à Bordeaux, j’ai voulu aider les sans abris, avec l’appui du Bureau des Elèves de notre école. Et c’est pourquoi nous faisons appel à vous. »

Camille et Garance sont étudiantes en école d’ingénieurs. Avec l’association Sakado, elles se sont adressées à la presse en visioconférence, le 1er décembre, depuis le Club, pour obtenir de quoi aider ceux qui sont à la rue. Et au moment des fêtes, il y en a beaucoup.

« –Cette opération est menée dans 120 villes, expliquent-elles, et elle recommence cette année à Bordeaux. Née à Montpellier en 2005, elle a permis de distribuer l’an dernier plus de 15.000 sacs partout en France, grâce à la générosité de nombreux donateurs. »

Depuis sa création, Sakado fonctionne sans argent, avec l’appui des jeunes, collégiens, lycéens et étudiants bénévoles.

« – C’est la garantie que 100% de ce qui est collecté est redistribué, mais c’est aussi pour cela que l’action dépend des médias, pour relayer ce beau geste de solidarité auprès du public. »

Difficultés à collecter

A Bordeaux, l ‘objectif est de constituer, avec l’appui des élèves du secondaire, au moins un sac à dos rempli par classe. A ce jour, plusieurs collèges ont déjà confirmé leur participation.

« – Les jeunes donateurs verront ainsi en fin d’année, estime Camille, se concrétiser un réel élan de solidarité et de citoyenneté, particulièrement original. Ils sont très contents de faire cela. Mais avec la pandémie, nous rencontrons des difficultés à collecter.  Nous souhaitons faire une première distribution avant Noël, puis une autre en janvier. Nous avons déjà entre 50 et 60 sacs, il en faut davantage. »

La Croix Rouge Française est partenaire, ainsi que d’autres organismes. La mairie de Bordeaux apporte également son appui, « mais pour cause de Covid, elle ne peut pas servir de point de dépôt ».

Concrètement, qu’est-ce qui est demandé aux donateurs ? De réunir des fournitures de base dans des sacs à dos de 40 à 50 litres, selon quatre « kits » d’objets ciblés.

« – Sakado Bordeaux est un projet que le pôle solidarité du Bureau des Élèves de l’ENSTBB (école d’ingénieur en biotechnologies de Bordeaux) a de nouveau mis en place cette année. Nous récoltons et distribuons des sacs à dos remplis de 4 kits (chaleur, hygiène, communication et festif) aux sans-abris de la ville en partenariat avec la Croix-Rouge. Nous sommes très heureux de compter déjà sept collèges participants à ce jour et espérons que cette conférence permettra de compter de nouveaux établissements parmi nos généreux donateurs. »

L’appel s’adresse aussi à des publics plus larges, à des personnes désireuses de soutenir plus activement l’opération en cette période difficile.

« – Les particuliers peuvent aussi participer, conclut Camille, en se regroupant (dans le respect des gestes barrières bien sûr) avec leur famille, leurs amis, leur comité d’entreprise, pour constituer un sac à dos que nous distribuerons en leur nom aux sans-abris de la ville. Ils peuvent pour cela soit le déposer à l’ADMR de Bordeaux le jeudi matin, soit me contacter pour convenir d’un rendez-vous pour que nous puissions récupérer le/les sacs. Avec Sakado, vous n’offrez ni un toit ni un emploi, mais vous faites un geste fort de solidarité »

CONTACTS PRESSE

Équipe Sakado Bordeaux : Camille Jenny (responsable), Garance Saint-Pé, Hippolyte Vaslin, Laëtitia Morel, Valentine Michel ;

Mail : sakadobordeaux@gmail.com

Tél : 07 81 14 43 23

Photo : Garance Saint-Pé et Camille Jenny, lors de la visio-conférence de presse du 01/12/2020.

171010 Affiche Sakado les 4 kits

Cet article vous a plu ?