Vocation

Le Club de la Presse de Bordeaux est au service des journalistes, de la bonne compréhension entre journalistes et société, du rayonnement de Bordeaux, de la Métropole, de la Gironde et de l’Aquitaine.

Au service de  l’information

Il souhaite faciliter la circulation de l’information, le travail et la vie professionnelle des journalistes, servir d’interface entre ceux qui ont besoin de communiquer (citoyens, associations, entreprises, institutions…) et les médias, jouer un rôle de soutien pour les pigistes, ainsi que pour les étudiants en journalisme ou en communication.

La confraternité

Comme le décrit l’article 2 de ses statuts :

« Il a pour but de rassembler à Bordeaux, dans un esprit confraternel, les journalistes professionnels des différents moyens d’information. Il est un point de rencontre et de dialogue, libre de toute attache politique, philosophique, confessionnelle ou syndicale.

Il se propose d’accueillir dans la région tous les journalistes français et étrangers, en facilitant leur séjour et leur mission. Il se propose aussi de constituer un lieu où les jeunes journalistes pourront trouver aides et conseils auprès de leurs aînés. »

Il défend la liberté de la presse et la déontologie.

Marianne-iturria-nb

Des outils au service de la vocation :

  • Un annuaire papier et un annuaire numérique,
  • Le site Internet www.club-presse-bordeaux.fr
  • Une lettre numérique adressée aux adhérents du Club et à une liste d’abonnés sur inscription.

Rencontres et événements :

  • Les invités du club, rencontres et débats avec des personnalités du monde politique économique, associatif, culturel, sportif….
  • Les rencontres professionnelles avec les journalistes et chargés de communication; les conférences de presse des entreprises, institutions et associations.
  • Les déjeuners Presse-Pro, qui permettent aux journalistes professionnels de rencontrer de manière informelle une personnalité sur un thème donné, en fonction de l’actualité, pour approfondir un sujet, développer des idées mais aussi retrouver des confrères hors des urgences habituelles.
  • Les rencontres Presse-Public (dont « Le Printemps du Club » et « Journalistes aux écrans »), permettent à un large public aquitain de débattre avec des professionnels de l’information français ou étrangers autour d’un événement (film, exposition…).
  • Les « apéros-pigistes »  permettent des rencontres ou ateliers autour de thématiques spécifiques aux pigistes.
  • Le « label J’EM » (Journalistes en mouvement) met en évidence les évènements ou ateliers en lien avec la très forte évolution du métier et des techniques du journalisme.

Et aussi :

Le Club de la  Presse offre un espace de travail collaboratif.

Il est membre de l’ODI, Observatoire de la Déontologie de l’Information.

Cet article vous a plu ?