Le Fonds pour une Presse libre est lancé

, par Club de la Presse. Catégorie : Actualité des médias

illu-milliardaires-FPL-OK

Le Fonds pour une presse libre (FPL) a lancé mercredi 13 octobre une grande campagne de financement citoyen pour les médias indépendants.

Son objectif est de « réunir plus de 100.000 euros avant le 15 novembre pour financer des projets éditoriaux innovants et à l’écoute de la société. Cette campagne est engagée sur la plateforme de crowdfunding KissKissBankBank. À quelques mois de l’élection présidentielle, il s’agit de mobiliser une communauté de donateurs et donatrices conscient.e.s de l’urgence de refonder un système médiatique abîmé, trop souvent compromis et décrédibilisé.

« Vous êtes exaspérés par des télés, radios, journaux sous pression de leurs actionnaires. Vous êtes choqués de voir l’extrême-droite omniprésente sur une chaîne d’info. Vous êtes inquiets de voir qu’une dizaine d’hommes d’affaires milliardaires détiennent la quasi-totalité des grands médias.

« Le FPL place l’indépendance des rédactions au cœur de son action. Ce n’est pas une affaire de journalistes. La liberté de la presse est notre bien commun. Sans une information libre, indépendante, pluraliste, il ne peut y avoir de délibération démocratique.

« Le Fonds pour une presse libre n’a pas de milliardaires, pas de grandes entreprises et pas de subventions publiques pour financer ses actions. Alors, rejoignez-nous et aidez ces nouveaux médias indépendants. Créé en 2019, le FPL a déjà aidé sept journaux indépendants. Il s’agit maintenant d’amplifier notre action. Avec vous.  » écrit François Bonnet, journaliste, co-fondateur de Mediapart et administrateur du FPL

illu-principale-FPL-sans_fond-PNG-OK (1)

« Le principe de la liberté de la presse n’est pas moins essentiel, n’est pas moins sacré que le principe du suffrage universel. » Victor Hugo

Cet article vous a plu ?